Chine : un Boeing-737 avec 132 personnes à bord s'écrase dans le sud-ouest du pays

21 mars 2022

Un avion de la compagnie aérienne China Eastern Airlines s’est écrasé, lundi 21 mars, dans le sud-ouest de la Chine, a annoncé la télévision publique chinosie. Il n’y a pas encore de bilan humain, mais 132 personnes se trouvaient à bord de ce Boeing-737. La compagnie aérienne China Eastern Airlines a annoncé suspendre l’utilisation de tous ses avions de cette classe.

Le Boeing-737 s’est écrasé près de la ville de Wuzhou, dans la région du Guangxi. La chaîne de télévision CCTV a ajouté que l’accident avait « provoqué un incendie » dans une montagne et que les équipes de secours étaient en train de se rendre sur les lieux de la catastrophe.

« Chaque entreprise et institution a appelé ses milices de soldats volontaires. Tous ceux qui ont la formation de la protection civile doivent se rendre sur les lieux de l’accident, a indiqué à RFI, Madame Lu, fonctionnaire du département de la préservation des ressources en eau du comté de Teng. Pour notre département, nous avons réuni une vingtaine de personnes. On vient de recevoir l’avis de mobilisation. »

Sur les images qui affluent sur les réseaux Sina Weibo envoyées par les habitants des environs, raconte le correspondant de RFI à Pékin, Stéphane Lagarde, on voit une épaisse fumée blanche se dégager au dessus d’une montagne boisée du comté de Teng donc près de la ville de Wuzhou. Le Boeing 737 effectuait la liaison entre Kunming dans la province de Yunnan, cette fois au sud-ouest du pays et devait relier Canton, de l’autre côté de la Chine au sud-est. Le modèle de l’avion, le 737-800, est le prédécesseur du 737 MAX, modèle interdit de vol depuis plus de trois ans en Chine à la suite de deux accidents mortels survenus en Indonésie en 2018 et en Éthiopie en 2019.

L’appareil immatriculé B1791 était âgé de 6 ans, il a décollé vers 13h10, heure chinoise. Cinquante minutes plus tard, l’avion a disparu des radars selon la télévision centrale de Chine. D’après le site spécialisé FlightRadar24, l’appareil a connu une chute d’altitude très brutale vers 14h20, heure locale : l’appareil a perdu près de 8 000 mètres d’altitude en trois minutes. 132 personnes (123 passagers et 9 membres d’équipage selon l’administration chinoise de l’avion civile, la CAAC) étaient à bord quand le vol MU5735 a plongé sur les collines. Un responsable des services de secours cité par les médias chinois a précisé que l’avion s’était complètement désintégré.

Pour Gérard Feldzer, ancien pilote de ligne et président d’Aviation Sans Frontière, il est exclu de pouvoir retrouver des survivants. « L’avion s’est crashé quasiment à la verticale. S’il ne s’est pas disloqué en vol...c’est aussi une possibilité. On peut être sûr qu’il n’y aura pas de survivants. Il aurait tenté un atterrissage d’urgence, on aurait pu espérer. Mais là, vraiment, il est descendu à 31 000 pieds-minutes, c’est considérable. Donc il n’a pas eu le temps de réagir. On saura très rapidement s’il a eu le temps de lancer ou pas un message à la tour de contrôle ».

Le président chinois Xi Jinping s’est dit « sous le choc » et appelle à « déterminer au plus vite les causes de l’accident ». La compagnie aérienne China Eastern Airlines a annoncé suspendre l’utilisation de tous ses Boeing 737-800 et a actualisé son site internet en le faisant apparaître en noir et blanc.





Dans la même rubrique