Coronavirus aux Etats-Unis : Donald Trump menace d'ouvrir les lieux de culte

Isac A. YAÏ 24 mai 2020

« J’appelle les gouverneurs à ouvrir les lieux de culte maintenant, dès ce week-end. S’ils ne le font pas, je surmonterai leur pouvoir. », a menacé Donald Trump, Président des États-Unis d’Amérique le vendredi dernier. Cette sortie du Président américain pourrait ouvrir les églises, mosquées et autres lieux de cultes fermés pour limiter la propagation du Coronavirus aux États-Unis.
Mais en menaçant les gouverneurs d’ouvrir les lieux de culte, le président américain, a oublié que le dernier mot revient à ces derniers qui sont les seuls compétents à lever les consignes de fermeture de ces lieux de culte.
Des pasteurs se sont réjouis à la déclaration du président américain tout en oubliant que la sortie du président vise à satisfaire les attentes de son électorat chrétien et musulman.
De leur côté, les autorités sanitaires préconisent la plus grande prudence et demandent d’éviter tout rassemblement de plus de dix personnes. Dans le même temps, des responsables religieux ont porté plainte pour atteinte à la liberté de l’exercice du culte.





Dans la même rubrique