Côte d’Ivoire : escalade de la violence à Yopougon Académie

29 octobre 2020

Dans la nuit du mercredi à ce jeudi, la commune de Yopogoun a enregistré des scènes de violences dont le bilan matériel et humain est désastreux. De son côté, l’opposition ne fléchit pas.

Quatre véhicules brûlés : un bus, un minibus, un taxi et une voiture particulière, et un mort. Tel est le bilan dressé par Koaci.com de l’attaque menée, la nuit dernière, à Yopougon Académie, aux environs de 20 heures 30 minutes, par des individus encagoulés, munis de gourdins et d’armes blanches, qui, après avoir vandalisé les véhicules, ont poignardé à mort un jeune homme. Difficile à ce moment d’identifier les assaillants puisqu’ils se sont repliés après leur forfait.

Comme plusieurs voix l’ont déjà exprimé, depuis l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara, la situation actuelle de la Côte d’Ivoire est très préoccupante, surtout que les deux camps rivaux restent sur leur position. Alors que deux jours seulement nous séparent du scrutin, Pascal Affi N’Guessan persiste et signe : « Les bureaux de vote ne seront pas ouverts puisque nous allons empêcher leur ouverture comme nous empêchons actuellement la distribution du matériel électoral ».

L’opposition est disposée à discuter avec Alassane Ouattara si et seulement le dialogue se fait sous la médiation d’une personnalité internationale choisie en dehors de la sous-région. « Nous avons sollicité une médiation d’une personnalité en dehors de cette sous-région pour garantir que l’échange sera véritablement transparent qu’il n’y aura pas d’intérêts partisans et géopolitiques qui puissent influencer ces négociations », a ajouté l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo.

Un désaveu total de la CEDEAO dont les missions successives en Côte d’Ivoire n’ont pas réussi à apaiser les tensions dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. Pour l’heure, c’est l’incertitude totale, d’autant que le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Sidiki Diakité, est décédé des suites d’un arrêt cardiaque, en milieu de semaine dernière, plus précisément le 23 octobre.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique