L’Espagne expulse 700 mineurs vers le Maroc

16 août 2021

Les autorités espagnoles viennent de décider de l’expulsion de 700 mineurs vers leur pays d’origine, le Maroc. Au mois de mai dernier, 10 000 Marocains avaient rejoint l’enclave espagnole de Ceuta, dont près de 3 000 mineurs.

L’Espagne vient de poser un acte qui suscite la polémique. En ce sens que ce pays européen vient de procéder à l’expulsion de 700 mineurs marocains non accompagnés vers leur pays d’origine. Ces expulsions entrent dans la droite ligne d’un accord signé entre l’Espagne et le Maroc. Seulement au vu des conditions dans lesquelles cette opération d’expulsion est exécutée, c’est l’indignation totale.

Selon l’opposition de droite espagnole, le parti de gauche Podemos membre de la mouvance présidentielle et certaines organisations non gouvernementales œuvrant dans le sens de défendre les droits des mineurs immigrés, le protocole habituel de rapatriement n’a pas été respecté par les autorités ibériques.

Il est en effet reproché au ministère espagnol de l’Intérieur de ne pas avoir respecté le protocole habituel de rapatriement. Mieux, insistent les contestataires, les principes fondamentaux de la législation concernant les jeunes immigrants, allant notamment dans le sens d’agir dans l’intérêt supérieur du mineur, ont été foulés au pied par les autorités espagnoles.

Pour rappel, tout dernièrement près de 10 000 Marocains avaient pris d’assaut l’enclave espagnole de Ceuta dont près de 3 000 mineurs. Si beaucoup d’entre eux avaient regagné le Maroc, soit expulsés soit volontairement, depuis vendredi, 700 d’entre eux ont été rapatriés par le ministère espagnol de l’Intérieur.
Afrik.com





Dans la même rubrique