Le Burkina Faso constate une recrudescence inquiétante des cas de Covid-19

20 décembre 2020

Vendredi 18 décembre, le Burkina Faso a enregistré 122 nouveaux cas de coronavirus. La veille, c’était 221 nouvelles contaminations : un record depuis les premiers cas en mars 2020. Une augmentation qui inquiète la population.

Selon les spécialistes, plusieurs raisons pourraient expliquer cette augmentation des cas de contamination au Covid-19. Le Burkina Faso est sous un régime d’harmattan. « En général, on observe une augmentation des cas de maladies respiratoires pendant cette période », souligne le docteur Brice Bicaba, directeur du Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires.

Il y a aussi le non-respect des gestes barrières par les populations durant les grands rassemblements. En plus de la campagne électorale qui vient de s’achever, où des milliers de personnes ont été rassemblées dans des stades ou espace public, les restaurants, maquis, bar ou discothèques ne désemplissent pas.
Un reconfinement envisagé si la situation se dégrade

Pour le moment, aucun reconfinement ni mise en quarantaine n’est envisageable, selon le chef du gouvernement. Mais le Premier ministre Christophe Dabiré affirme avoir donné des instructions aux ministres pour une application des mesures barrières de façon drastique au niveau de l’administration publique. La société civile est remobilisée pour la relance des campagnes de sensibilisation auprès des populations.

Le Premier ministre prévient qu’en cas de dégradation excessive de la situation, le gouvernement se sentira dans l’obligation de prendre les mesures qui s’imposent malgré les conséquences au plan social et économique.
Source : Rfi





Dans la même rubrique