Le fils d'un proche de Mohammed VI au cœur d’un trafic de drogue au Sénégal

21 juillet 2020

Au Sénégal, une affaire de trafic de drogue a été démantelée, impliquant des étudiants marocains, dont un fils d’un proche du roi du Maroc, Mohammed VI.

Deux étudiants de nationalité marocaine et inscrits à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Housni Youb, étudiant en première année de Pharmacie résidant à la Gueule Tapée et Zineb Oubaaz, étudiante domiciliée à Fann Hock, ainsi qu’un commerçant syrien, sont au cœur d’un vaste trafic de drogue entre le Maroc et le Sénégal.

L’information a été donnée par le journal Libération qui, dans sa livraison de jeudi dernier, précisait que les ressortissants marocains ainsi que le Syrien ont été arrêtés par la Section de Recherches de la gendarmerie. Leur arrestation fait suite à une dénonciation faisant état d’un camion en provenance du Maroc et qui transportait plusieurs colis contenant du haschich.

Le camion avait été localisé à la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal, plus précisément à Rosso, et devrait arriver à Dakar où la drogue devrait être déchargée à la Médina (centre de Dakar). C’est à 6 heures du matin que le camion est arrivé à la Médina. Aux aguets, les éléments de la gendarmerie ont intercepté le camion et son chauffeur.

Après fouille, les pandores mettent la main sur la drogue, 12 kg, dissimulée dans des boîtes de chocolat. Le chauffeur, qui dit ignorer que plusieurs colis contenaient de la drogue, accepte de coopérer avec les enquêteurs de la Section de Recherches. Les étudiants marocains et le commerçant syrien sont pris au piège.

Quant au cerveau de ce trafic, il serait basé au Maroc. Les éléments de la Section de Recherches l’ont formellement identifié. Il s’agit de Youssef Ben Sallah, un ancien étudiant de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, qui avait fait l’objet d’une arrestation pour trafic de drogue, il y a deux ans de cela. Et selon le journal Les Echos, ce Marocain n’est autre que le fils d’un proche, très proche du roi Mohammed VI. Un mandat d’arrêt a été émis à son encontre.

Les deux étudiants, Zineb Oubaaz et Housni Youb, pour leur part, ont été placés sous mandat de dépôt. Ils sont poursuivis par la justice sénégalaise pour association de malfaiteurs et trafic international de drogue. Mais au Sénégal, le question que tout le monde se pose est de savoir qui est ce proche de Mohammed VI dont le fils est le présumé cerveau de ce trafic internationalde drogue.
source : afrik.com





Dans la même rubrique