Le Gabon intègre le Commonwealth

3 janvier 2022

Ancienne colonie française, le Gabon va adhérer au Commonwealth, à travers un processus enclenché en 2020 et qui va aboutir courant 2022, selon les assurances du Président Ali Bongo.

Le Gabon est en phase d’achever son processus d’adhésion au Commonwealth, une organisation qui regroupe pour la plupart d’anciennes colonies britanniques. C’est le chef de l’Etat gabonais lui-même, Ali Bongo, qui en a fait l’annonce, en donnant des précisions sur l’identité linguistique de ce pays d’Afrique Centrale, après cette phase d’adhésion.
Selon l’annonce faite par le Président gabonais, son pays deviendra le 55ème Etat membre du Commonwealth, avec l’intégration de l2 organisation intergouvernementale au cours de cette année 2022 qui vient de démarrer. « C’est un tournant très important pour notre pays », a, selon Anadolu, indiqué Ali Bongo Ondimba.
Insistant sur l’espoir et l’engouement que suscite l’adhésion du Gabon au Commonwealth, le chef de l’Etat gabonais a tenu à rassurer qu’en intégrant la Communauté des Nations britanniques, le Gabon, avec ses quelque 2,5 millions d’habitants, préservera son « identité francophone ». La plupart de ces pays membres de cette Communauté des Nations sont d’anciennes colonies britanniques, exceptés le Mozambique et le Rwanda.
A noter que le Commonwealth, dont le titre fut créé en 1949, regroupe à ce jours 54 Etats présents sur cinq continents. Le premier chef du Commonwealth fut le roi George VI. L’actuel chef du Commonwealth est la reine Élisabeth II, à la tête de l’organisation depuis 69 ans.
Source : afrikcom





Dans la même rubrique