Le Maroc tente le Mondial 2030, Infantino salue l’engagement du roi Mohammed VI

28 février 2021

Le président de la Fédération international de football association (FIFA), Gianni Infantino, était en visite de travail, cette semaine, au Maroc, où il s’est entretenu avec Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération royale marocaine de football, mais également avec le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, ainsi que celui de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous.

La visite du patron de la FIFA Gianni Infantino au Maroc revêt une importance capitale pour le royaume qui exprime le vœu d’accueillir la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal. Selon le quotidien Assabah, les ministres Nasser Bourita et Othman El Ferdaous ont certainement évoqué le sujet au cours de leur entretien avec Gianni Infantino.

Le président de la FIFA s’est également entretenu avec Fouzi Lekjaa sur l’évolution du football marocain, ainsi que sur la préparation de la 43ème Assemblée générale ordinaire et élective de la Confédération africaine de football (CAF), qui aura lieu le 12 mars prochain à Rabat, pour la désignation du successeur de l’actuel président Ahmad Ahmad.

Gianni Infantino a félicité le Maroc pour la mise en place du Complexe Mohammed VI de football, notant que ce centre, l’un des meilleurs au monde, est une véritable « œuvre d’art ». Il a indiqué que son édification démontre le sérieux du Maroc et des Marocains en matière de développement du football, avec une mention spéciale au souverain chérifien.

« Sans l’engagement du roi Mohammed VI et le travail sérieux mené par la Fédération royale marocaine de football ainsi que l’engagement du gouvernement marocain, on n’aurait pas pu constater les infrastructures dont dispose le Maroc dans les différentes villes », a souligné Gianni Infantino au terme de sa visite de travail au Royaume.

La candidature de 2030 sera la sixième du Maroc afin d’accueillir la Coupe du Monde de la FIFA après les tentatives infructueuses de 1994, 1998, 2006, 2010 et 2026 perdues face aux États-Unis, à la France, l’Allemagne l’Afrique du Sud et enfin Canada-États-Unis-Mexique.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique