Le Prix du journalisme des MFP 2020 décerné à un reportage de RFI

6 décembre 2020

Le Prix du journalisme radio des Médias francophones publics (MFP) a récompensé ce dimanche 6 décembre le reportage Nicolas Falez et Nicolas Benita, de RFI, « Beyrouth, l’espoir en faillite ».

Beyrouth, septembre 2020. Cela fait un mois qu’une énorme explosion a dévasté le port et plusieurs quartiers de la capitale libanaise, faisant 200 morts et des milliers de blessés et de sans-abris. Cette catastrophe s’ajoute à l’accumulation de crises qui frappent le Liban : le pays vit une véritable descente aux enfers économique, sur fond de blocage politique.

Dans son appartement du quartier d’Achrafieh, soufflé par l’explosion du 4 août, Omar raconte ses blessures et sa colère. Pour lui, la catastrophe de Beyrouth est emblématique des maux dont souffre le Liban.

Non loin de là, Renée semble un peu perdue dans son modeste appartement aux fenêtres réduites en miettes. Mais de jeunes bénévoles de l’ONG Beitna Beitak (« Notre maison est ta maison ») s’activent pour réparer les dégâts.

La catastrophe du port de Beyrouth a aggravé la situation d’un pays en plein naufrage économique. Corruption, incurie, clanisme… Alain Biffani sait parfaitement ce qui mine le Liban, lui qui été numéro 2 du ministère des Finances pendant 20 ans.

Face à un horizon bouché, nombreux sont les Libanais qui prennent le chemin de l’exil. Reem et son mari s’y préparent.

Dans quel état psychique se trouvent les Libanais qui – après avoir connu la guerre civile – voient leur pays sombrer ? Ne nous parlez plus de résilience, s’insurge la psychanalyste Reina Sarkis dans sa maison dévastée.
Source : rfi





Dans la même rubrique