Les 46 soldats ivoiriens condamnés au Mali « regagneront bientôt » la Côte d'Ivoire, déclare Ouattara

1er janvier 2023

Lors de ses vœux à la nation, le président ivoirien Alassane Ouattara a déclaré que les 46 soldats ivoiriens condamnés au Mali rentreront « bientôt » en Côte d’Ivoire.

« Mes pensées vont particulièrement à l’endroit de nos soldats détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022 », a déclaré le président ivoirien lors du traditionnel discours du chef de l’État pour le réveillon.

Ce samedi soir, Alassane Ouattara a indiqué que les 46 militaires « regagneront bientôt le sol ivoirien ». Les 46 soldats ont été condamnés au Mali à 20 ans de prison, pour « attentat et complot contre le gouvernement » et « atteinte à la sûreté extérieure de l’État ». Depuis leur interpellation le 10 juillet 2022, Abidjan affirme qu’ils étaient en mission pour les Nations unies.

Le président ivoirien en a profité pour saluer la diplomatie qui s’est activée sur ce dossier. « Grâce aux actions diplomatiques entreprises avec l’appui de dirigeants de plusieurs pays amis, notamment le président de la République togolaise, son excellence M. Faure Gnassingbé, trois soldats femmes ont été libérées en septembre dernier. Les 46 autres soldats regagneront bientôt le sol ivoirien », a déclaré Alassane Ouattara.

De son côté, le président du PDCI, Henri Konan Bédié a encouragé le gouvernement ivoirien à poursuivre « les efforts sur le plan de la diplomatie ».

L’ancien président ivoirien demande par ailleurs au gouvernement de « créer les conditions » pour une « libération sans délai » de Pulchérie Gbalet, cette responsable de l’organisation Alternative citoyenne ivoirienne, arrêtée et incarcérée depuis le 22 août 2022. Pulchérie Gbalet est poursuivie pour « entente avec les agents d’une puissance étrangère ».
Source : rfi





Dans la même rubrique