Liturgies du Triduum et Via Crucis, les célébrations du Pape pour Pâques

La rédaction 14 avril 2020

Les célébrations du Jeudi et Vendredi Saint, la messe de la veillée et du dimanche de Pâques, tout a donc été repensé pour accompagner les fidèles en temps de pandémie.

L’essentiel et la sobriété. Le Bureau des Célébrations liturgiques du Souverain Pontife a dû organiser rapidement les célébrations que François s’apprête à présider sans la présence des fidèles, dans une Basilique Saint-Pierre quasi vide. Pourtant, jamais auparavant autant de personnes n’avaient suivi le Pape à travers les médias.
Le Pape François souhaite être proche des nombreuses personnes qui ne peuvent pas aller à la messe et participer aux liturgies de ce Triduum pascal unique en son genre en ce temps de pandémie et d’isolement forcé. Le Crucifix du Christ miraculeux et l’icône de la Vierge, Salus populi Romani, qui ont accompagné à la fois la prière exceptionnelle et la bénédiction Urbi et Orbi du 27 mars et la messe du dimanche des Rameaux, seront toujours présents.
Jeudi saint, le Pape ne présidera pas la messe chrismale avec les prêtres de Rome : cette célébration aura lieu une fois que la crise sera passée. La messe In Coena Domini, qui commémore l’institution de l’Eucharistie, se tiendra à 18 heures à l’autel de la Chaire sans le rite traditionnel du lavement des pieds (qui peut être omis dans tous les cas) et ne se terminera pas par le repositionnement du Saint Sacrement à la fin de la célébration.
Vendredi saint, il y aura deux moments importants. La Liturgie de la Passion et de l’Adoration de la Croix, à 18 heures, dans la Basilique Saint-Pierre. Le Crucifix de San Marcello sera couvert. Il y aura une méditation du prédicateur de la maison pontificale, le père Raniero Cantalamessa, puis le crucifix sera dévoilé. Il y aura l’adoration mais pas le baiser de la Croix.
Le soir du Vendredi Saint, à 21 heures, le Chemin de Croix se déroulera sur la place Saint-Pierre, les stations se succédant le long de la colonnade, autour de l’obélisque et enfin le long du chemin menant au parvis. Deux groupes porteront la Croix. Il y aura des prisonniers de la prison Due Palazzi à Padoue (les méditations ont été écrites par certains d’entre eux), et des médecins et des infirmières du FAS, le service de santé du Vatican. Ils sont en première ligne au service des malades touchés par la pandémie.
Lors de la Vigile pascale du Samedi Saint, à 21 heures, aucun baptême ne sera célébré. La cérémonie initiale avec le feu aura lieu derrière l’autel de la Confession. Il n’y aura pas de bougies pour les personnes présentes et le chant des trois invocations de la "Lumen Christi" n’aura lieu qu’avec l’allumage en séquence des lumières de la Basilique pendant la procession vers l’autel de la Chaire. Les cloches de Saint-Pierre sonneront au moment du Gloria annonçant la Résurrection.
La même sobriété caractérisera également la messe du dimanche de Pâques, que le Pape célébrera à 11 heures à l’autel de la Chaire. L’Évangile sera proclamé en grec et en latin. A la fin de la messe, François se rendra à la sacristie pour retirer ses vêtements, puis il retournera dans la Basilique devant l’autel de la Confession, d’où il prononcera le message Urbi et Orbi et donnera la bénédiction pascale. Tout se déroulera alors à l’intérieur.
Vaticanews





Dans la même rubrique