Maroc : des scorpions tuent huit personnes à Marrakech-Safi

12 juillet 2020

La section locale de la Ligue Marocaine pour la Défense des Droits de l’Homme (LMDDH) a annoncé le décès de huit individus tous dû à des piqûres de scorpion.

Dans le communiqué repris par le média marocain Alyaoum24, la LMDDH révèle qu’en l’espace de deux mois, 6 enfants de moins de 15 ans sont décédés à El Kelâa des Sraghna et que deux autres personnes dont une adolescente de 13 ans sont, elles, mortes dans la province de Rhamna.

D’après l’ONG, les résidents de ces deux provinces de la région de Marrakech-Safi « vivent dans des conditions de vie tragiques, en particulier dans les zones rurales, où les droits les plus élémentaires font défaut, en particulier le droit à des soins médicaux ». Mais aussi, que les centres de soins « sont fermés » alors que les ambulances mises à disposition par les autorités « échouent à remplir leurs fonctions de transport des personnes souffrantes pendant la nuit ».

Le manque d’infrastructures est aussi pointé du doigt par le bureau local de la LMDDH qui déplore que la seule structure habilitée à prendre en charge les victimes de piqûres de scorpions soit le centre hospitalier provincial (CHP) Essalama.

Alors que la région de Marrakech-Safi est la plus touchée avec plus de 8 000 cas enregistrés par an, une source sondée par Alyaoum24 révèle que le service de réanimation du CHP ne dispose que de 10 lits alors que rien que mardi dernier, 15 patients étaient dans un état grave dont 9 victimes de piqûres de scorpion.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique