Maroc : « Lalla Salma doit revenir auprès de Mohammed VI »

31 janvier 2021

La vie du couple royal marocain, en zones de turbulences depuis quelques années déjà, est revenue au-devant de la scène, après notamment une apparition en public du roi Mohammed VI, visiblement affaibli, rongé par on ne sait quoi.

Lors de la cérémonie de lancement de la campagne de vaccination contre la maladie à Coronavirus, le roi du Maroc, Mohammed VI, est apparu en public, alors qu’il recevait sa première dose de vaccin contre le Covid-19. Un souverain, victime d’un amaigrissement avancé, est apparu sur la Toile déclenchant des réactions, notamment au Sénégal où le roi est bien connu et très adoré.

« Depuis quelques temps, je vois des images du roi, mais j’avais du mal à comprendre que c’était bien Mohammed VI. Je me suis même dit que les journaux se trompaient sans doute de personnage, car le roi Mohammed VI était beaucoup plus fort que cet homme qu’on montrait dans la presse. Jusqu’à hier (vendredi), lorsque j’ai vu l’annonce de sa vaccination, j’ai alors réalisé que c’était bien le roi du Maroc, qui a changé. Je ne sais pas ce dont il souffre, mais j’avoue que Mohammed VI a changé. S’il est souffrant, je lui souhaite un prompt rétablissement », a dit Mamadou Diouf professeur.

Même son de cloche chez Amsa Diop, gérante d’un centre de transfert d’argent, qui avoue n’avoir pas reconnu Mohammed VI, dans les récentes images vues sur le net. « J’ai eu mal au cœur, car Mohammed VI est très proche du Sénégal. Tous les Sénégalais connaissent le roi et l’adorent. Je crois que c’est le dirigeant qui fréquente le plus le Sénégal. Très souvent, je vais sur le net, quand je n’ai pas beaucoup de travail, pour m’informer. Mais lorsque j’ai vu les dernières photos du roi, j’ai été très touchée. J’ai juste pensé à une chose : que son épouse, Lalla Salma doit revenir auprès de lui. Quand on a un mari dans cet état, on a l’obligation de tout oublier et revenir l’assister. Je suis certaine que le roi a besoin d’elle à ses côtés », a-t-elle insisté.
Aissatou Wone, commerçante, abonde dans le même sens. Elle est convaincue que le roi, avec le temps, commence à se faire des soucis, notamment sur la situation au palais. « Vous savez, comme on dit, derrière tout grand homme, il y a une grande dame. Et aujourd’hui, cette grande dame qu’est Lalla Salma manque forcément au roi Mohammed VI. Plus la séparation dure, plus le roi est éprouvé. Le roi n’est d’ailleurs pas le seul à être éprouvé. Je suis certaine que même Lalla Salma vit durement cette situation. Je ne sais pas où est-ce qu’elle se trouve en ce moment, mais certainement, elle vit mal cette situation. Je me mets seulement à sa place, en tant que femme », a-t-elle lancé le visage triste.

Pour Fanta Ndiaye, couturière, « ce qui se passe au Maroc ne peut plaire à aucun Sénégalais. Le Sénégal est la seconde patrie de Mohammed VI. Si le roi éternue, c’est le Sénégal qui est enrhumé. On l’adore trop pour le savoir dans cette situation. Mais je reste convaincu que c’est passager. Mohammed VI est beaucoup plus solide qu’on ne le croit. Quelle que soit la situation dans laquelle il se trouve, le roi va se relever. D’ailleurs, je ne vois pas où est le problème. Si j’étais un homme, aucune femme ne va me pourrir la vie. Quand on est ensemble, c’est pour le bonheur. Si c’est la séparation avec son épouse qui le ronge, il doit se ressaisir et tenter de mener sa vie. Ses enfants ont besoin de lui. Ici au Sénégal, nous avons besoin de lui. Je me rappelle encore quand on a annoncé que le Maroc avait offert des masques à des pays africains. Mohammed VI n’a pas d’égal en Afrique. Il mérite tout le bien du monde. Je lui souhaite prompt rétablissement ».
Source : afrik.com





Dans la même rubrique