Maroc : le prince Moulay El Hassan est prêt pour le trône !

9 mai 2021

Le prince héritier du Maroc, Moulay El Hassan, fils aîné du roi Mohammed VI et de la princesse Lalla Salma, né le 8 mai 2003 à Rabat, célèbre son 18ème anniversaire, ce jour. Le futur roi du royaume chérifien apparaît très souvent aux côtés de son père lors des activités officielles, auxquelles le souverain tient à l’associer. La dernière apparition publique du prince remonte au 23 avril dernier.

La famille royale et le peuple marocain célèbrent, ce samedi, le 18ème anniversaire du prince Héritier Moulay El Hassan. Le 8 mai 2003 est un glorieux événement et une date mémorable dans l’Histoire du Maroc où le prince héritier a vu le jour. Depuis son plus jeune âge, l’héritier de la couronne du Maroc est sur le devant de la scène.

Très proche de son père, le roi Mohammed VI, Moulay El Hassan est sur la scène publique, tant au Maroc qu’à l’international. Il s’est vu confier, ces dernières années, d’importantes activités et missions, comme la présidence de grands événements officiels, inaugurations, et cérémonies. Le futur roi du royaume chérifien apparaît très souvent aux côtés de son père lors d’activités officielles, auxquelles le souverain tient à l’associer.

La dernière apparition publique du prince remonte au 23 avril dernier. Il se trouvait avec le souverain marocain ainsi que le prince Moulay Rachid sur la tombe de Feu le roi Mohammed V, à l’occasion du 10ème jour du mois sacré du Ramadan, qui coïncide avec l’anniversaire de la disparition du Père de la Nation, le 26 février 1961 à Rabat.

La naissance de Moulay El Hassan, le 8 mai 2003, avait été joyeusement fêtée à travers le Maroc. Le prince héritier a été nommé Hassan, en hommage à son grand-père, le défunt roi Hassan II. Moulay El Hassan a une petite sœur, Lalla Khadija, née le 28 février 2007 à Rabat. Les deux enfants du roi Mohammed VI ont poursuivi leurs études au collège royal de Rabat, fondé en 1942 par feu Mohammed V.

Aujourd’hui âgé de 18 ans, le prince héritier Moulay El Hassan, qui a été à bonne école pour devenir un excellent roi, grâce à une éducation royale sévère et rigoureuse, supervisée par son père, est prêt pour prendre le relais. En ces temps où la santé du roi Mohammed VI est au centre de toutes les discussions.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique