Musique : Rihanna, la musicienne la plus riche du monde

6 août 2021

La chanteuse, actrice, styliste et femme d’affaires barbadienne, Robyn Rihanna Fenty dite « Rihanna », aurait réalisé des gains financiers qui l’ont placée dans un club très fermé. Selon Forbes, elle a atteint le statut de milliardaire. Le média a rapporté qu’elle valait maintenant environ 1,7 milliard de dollars.

Rihanna a atteint le statut de milliardaire et en grande partie grâce à ses efforts en dehors de la sortie de la musique. Selon Forbes, sa fortune est maintenant estimée à environ 1,7 milliard de dollars. Ce qui fait d’elle, la musicienne la plus riche du monde et se classe juste après Oprah Winfrey, 67 ans, pour les femmes riches dans le divertissement. « Fenty Beauty », la société de cosmétiques homonyme de la chanteuse de « Work » est à l’origine de la majeure partie de sa valeur nette. La société, dont Rihanna détient 50%, serait responsable d’environ 1,4 milliard de dollars du total susmentionné.

Sa marque de lingerie et de vêtements de détente « Savage X Fenty » ajoute également une valeur substantielle avec une valeur estimée à 270 millions de dollars. Selon le rapport, elle détient 30% de la marque de mode. Le reste de la fortune de Rihanna est dû à son succès en tant que musicienne primée aux Grammy Awards, actrice occasionnelle et autres entreprises. Depuis 2005, la beauté Bajan a travaillé sans relâche pour gonfler son compte bancaire, toujours à chaque étape. Elle a également fait don de son temps et de son argent à des œuvres caritatives.

Elle a été reconnue pour ses efforts avec sa propre Fondation Clara Lionel, ainsi que Raising Malawi et l’UNICEF. En acceptant son prix, Rihanna a mis au défi ses pairs riches et célèbres de redonner. « Merci. Et merci au personnel, au conseil d’administration et à la communauté de la NAACP, y compris vous tous ici dans cette pièce et tous ceux à la maison qui regardent qui ont consacré leur vie et leurs efforts à soutenir les personnes de couleur », a-t-elle déclaré dans son discours d’acceptation.

« J’ai de la chance d’avoir pu créer la Fondation Clara Lionel en 2012. Et s’il y a quelque chose que j’ai appris, c’est que nous ne pouvons réparer ce monde qu’ensemble. Nous ne pouvons pas le faire divisés. Je ne saurai trop insister là-dessus. Nous ne pouvons pas laisser l’insensibilité s’infiltrer. Le « Si c’est votre problème, alors ce n’est pas le mien ; c’est un problème de femme ; c’est un problème de Noirs ; c’est un problème de pauvres », a lancé la belle chanteuse de 33 ans.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique