Nigeria : après plus d’un an de fermeture, les frontières à nouveau ouvertes

16 décembre 2020

La décision a été officialisée ce mercredi. Le Président nigérian, Muhammadu Buhari, vient d’autoriser la réouverture des frontières nigérianes unilatéralement fermées depuis août 2019.

Muhammadu Buhari a autorisé, ce mercredi, la réouverture de quatre frontières terrestres du Nigeria, après une fermeture unilatérale depuis août 2019. Il s’agit des frontières de Sèmè au sud-ouest, d’Ilela au nord-ouest, de Mfun au sud et de Maigatari au nord-ouest. L’information a été confirmée par le média nigérian The Nation qui précise que le reste des frontières encore fermées sera ouvert ultérieurement.

Officiellement, les frontières avaient été fermées pour lutter contre les importations de certaines denrées alimentaires comme le riz, et contrôler les filières de ventes frauduleuses d’armes et de drogues. C’est pourquoi, la ministre nigériane des Finances, du Budget et de la Planification nationale, Zainab Ahmed, a précisé que l’ouverture des quatre frontières n’est pas synonyme de suspension des mesures de restriction de l’importation de produits comme le riz. La vigilance des autorités sera de mise à cet égard.

La nouvelle de cette réouverture des frontières avait été annoncée, il y a quelques jours, par les autorités au plus haut niveau du Nigeria. Muhammadu Buhari, lui-même, avait déclaré, le 8 décembre 2020 : « Lors de ma rencontre avec les gouverneurs d’État aujourd’hui, j’ai expliqué que la fermeture des frontières terrestres du Nigeria était en partie une tentative de contrôler la contrebande d’armes et de drogues. Maintenant que le message est passé avec nos voisins, nous envisageons de rouvrir les frontières, dès que possible ».

Du côté de Sèmè, au Bénin, la réouverture de la frontière a été saluée par une grande liesse populaire.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique