Putsch en Guinée, Doumbouya tient Alpha Condé et ses ministres au collet

6 septembre 2021

En Guinée, la junte militaire qui a pris le pouvoir sous la direction du lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, donnant des assurances quant au respect de l’intégrité physique du Président déchu Alpha Condé, a convoqué tous les ministres du régime à une réunion ce lundi, précisant qu’aucune absence ne sera tolérée.

Le Président déchu de la Guinée, Alpha Condé, est en toute sécurité. Cette garantie a été donnée par le CNRD (Comité national de rassemblement et du développement), appellation de la nouvelle entité aux commandes de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Après la prise du pouvoir suite au coup d’Etat ayant mis fin au mandat du Président Alpha Condé, la junte militaire a annoncé une batterie de mesures, non sans donner des assurances sur le désormais ex-dirigeant.

« Le CNRD s’engage à assurer l’intégrité physique de l’ancien président », a annoncé la junte dans un communiqué lu dimanche soir à la télévision nationale (RTG) ajoutant que l’ex-Président « Alpha Condé bénéficiera de la visite de ses médecins », donnant ainsi des assurances aux sapeurs pyromanes, notamment l’ONU, l’UA et autre CEDEAO, qui ont laissé Alpha Condé violer la Constitution pour briguer un troisième mandat, et qui, après le putsch, appellent au retour à l’ordre… constitutionnel.

Appelant les fonctionnaires guinéens à reprendre le travail dès ce lundi 6 septembre, les militaires actuellement au pouvoir ont en outre invité les anciens ministres et présidents des institutions à une réunion, ce lundi 6 septembre à 11 heures GMT, au palais du peuple, non sans mettre en garde que « toute absence sera considérée comme une rébellion contre le CNRD ».

Par ailleurs, la junte, qui a annoncé la suspension de la constitution de mars 2020, a précisé que les gouverneurs, préfets et sous-préfets sont respectivement remplacés par les secrétaires généraux, les commandants de région et les commandants d’unité. Le couvre-feu passe désormais de 22 heures à 20 heures.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique