Son médecin personnel décède du Covid-19, le pape François en danger ?

10 janvier 2021

Le médecin personnel du pape François serait décédé des suites de complications de santé liées au Covid-19, a rapporté le journal du Vatican L’Osservatore Romano. La question se pose de savoir si la vie du pape franàois est menacée.

Le Vatican a annoncé, samedi 9 janvier, la mort, à 78 ans, de Fabrizio Soccorsi, devenu en 2015 le médecin personnel du pape. Selon les rapports, il était à l’hôpital et était traité pour un cancer. Il a été hospitalisé à Rome le 26 décembre pour une maladie oncologique antérieure. On ne sait pas quand Soccorsi a été pour la dernière fois en contact direct avec le pape François. Cependant, le souverain pontife a annoncé qu’il recevrait le vaccin Covid-19 la semaine prochaine.

Dans une interview accordée à la chaîne italienne Canale 5, le pape François a déclaré qu’il faisait partie des personnes déisgnées pour recevoir le coup et a exhorté tout le monde à se faire vacciner pour protéger non seulement leur vie, mais celle des autres. « Ici, au Vatican, nous allons commencer la semaine prochaine, je suis aussi en ligne pour le prendre », a-t-il dit, ajoutant que c’est un choix éthique car vous ne jouez pas seulement avec votre santé, avec votre vie, mais vous jouez aussi avec la vie des autres.

Le directeur de la Santé du Vatican a déclaré que la cité-État utilisera le vaccin produit par Pfizer-BioNTech. « Je ne sais pas pourquoi certains diront :« Non, le vaccin est dangereux ». Mais si les médecins vous l’offrent comme quelque chose qui peut fonctionner, cela ne présente aucun risque particulier, pourquoi ne pas le prendre ? Il y a un déni suicidaire que je ne saurais pas expliquer, mais aujourd’hui, vous devez prendre le vaccin », a sollicité le pape François.

Le souverain pontife, dans son message de Noël, avait également exhorté les nations à rendre le vaccin contre le Coronavirus disponible et a supplié les États de coopérer dans la course à l’éradication de la pandémie de Covid-19, qui avait tué des milliers de personnes à travers le monde.

À rappeler que le pape François s’est fait enlever une partie d’un poumon pendant une maladie alors qu’il était plus jeune, ce qui le rendait potentiellement vulnérable à la maladie.
Source : afrik.com





Dans la même rubrique