57ème session des chefs d'État et de Gouvernement de la Cedeao : Le Bénin envisage porter Nana Akufo-Addo en triomphe

La rédaction 8 septembre 2020

A Niamey, la Capitale nigérienne où il représente le chef de l’État, le Président Patrice Talon, à la 57ème session des chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération M. Aurélien Agbénonci réaffirme l’engagement sincère du Bénin pour l’intégration régionale.
Lors de cette session, le chef de la diplomatie béninoise a rendu publiques d’importantes décisions prises par le chef de l’Etat, le président Patrice Talon. En effet, le ministre Agbénonci a annoncé le soutien du Bénin au président du Ghana Nana Akufo-Addo, ami du Bénin, pour briguer la présidence en exercice de la Cedeao. Il a, par la même occasion, informé la Conférence du soutien du Bénin à Mme Ngozi Okonjo-Iweala au poste de Directrice générale de l’Organisation mondiale du Commerce (Omc) puis la reconduction de M. Moussa Faki Mahamat à la tête de la Commission de l’Union africaine.
La rencontre de Niamey s’est tenue dans un contexte sécuritaire particulier avec en ligne de mire la question malienne qui a retenu l’attention des chefs d’États et de Gouvernements ces dernières semaines, et la crise sanitaire liée à la Covid-19. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a félicité le président de la République du Niger, président en exercice de la Conférence des Chefs d’États et de Gouvernements de la Cedeao, en fin de mandat, pour les nombreuses actions pertinentes engagées au cours de son mandat à la tête de la Conférence, particulièrement en cette période où la pandémie de la Covid-19 a durement éprouvé les différents pays.
Au sujet de la situation politique au Mali, le ministre Agbénonci a salué les décisions prises par la Communauté dans le cadre de la gestion de la crise politique et rappelé l’engagement du Bénin à accompagner la Cedeao dans la recherche d’une solution négociée pour le retour rapide à une situation apaisée. Il a, par ailleurs, souhaité que la Communauté reste attentive aux impacts réels des sanctions prises, afin de minimiser les effets sur les populations et l’économie malienne. Pour ce qui concerne la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus, M. Agbénonci a informé sur les mesures prises par le Gouvernement béninois pour endiguer le mal et anticiper sur ses effets à venir. Il a réaffirmé le soutien du président Patrice Talon au Plan d’actions communautaire pour la lutte contre la Covid-19 puis exprimé sa satisfaction pour les efforts déployés par la Cedeao pour accompagner les Etats membres dans le cadre de la riposte, et qui ont permis de limiter les conséquences initialement projetées sur les plans économique et social.
La 57ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la Cedeao tenue ce lundi est précédée de la 44ème Session ordinaire du Conseil de Médiation et de Sécurité et de la 84ème Session ordinaire du Conseil des Ministres, les 04 et 05 septembre 2020 toujours à Niamey.





Dans la même rubrique