Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


58 ans d’indépendance : Les vérités de Patrice Talon

JPEG - 102 ko

Une vision claire, frappée d’une détermination hors pairs. Patrice Talon n’a pas démenti cette assertion du poète français, Nicolas Boileau : « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». L’homme du Nouveau départ a abordé, avec grande assurance, les sujets brûlants de l’actualité et prouvé sa maîtrise des grands dossiers de l’Etat. Incompris sans doute au départ, Patrice Talon imprime sa marque à la République et ses idées novatrices sont de mieux en mieux comprises. Lors de son grand oral sur l’assainissement des finances publiques et surtout sur la forte mobilisation de ressources pour la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement (Pag), la lutte contre la corruption et l’impunité, la question de l’amendement de la Constitution et les réformes en cours dans divers secteurs dont l’éducation et la santé, l’homme du Nouveau départ n’a pas bégayé. Avec des réponses claires et précises, alliant pédagogie et gravité, assurance et conviction, détermination et certitude quant au devenir radieux du Bénin, Talon a convaincu. Qu’il s’agisse du message à la Nation ou de l’entretien avec la presse le 31 juillet, le chef de l’Etat a trouvé les mots justes pour répondre, sans tabou, aux préoccupations des Béninois. On retient que Patrice Talon est resté droit dans ses bottes. Dans un langage de vérité, il a réitéré sa volonté d’aller jusqu’au bout de ses ambitions pour repositionner son pays en matière de gouvernance : ‘’J’ai envie de montrer que c’est possible…’’.
C’est donc un Patrice Talon plein d’énergie et de détermination qui a parlé aux Béninois. Il n’a pas fait la langue de bois au sujet de la morosité économique mais la justifie, avec des arguments dignes de foi. D’ailleurs, au chef de l’Etat de rappeler à ses compatriotes que les défis sont énormes, qu’il va donc de soi que les débuts paraissent difficiles parce que les lourds investissements sont faits dans plusieurs secteurs à la fois. Ainsi, des chantiers visant la construction de grandes infrastructures routières et aéroportuaires, à l’atteinte de l’objectif : ‘’accès à l’eau potable pour tous d’ici 2021’’, des milliards vont être investis. Le message a été clair : beaucoup de sacrifices aujourd’hui pour les délices de demain. Une chose est certaine, nul ne peut rester indifférent face à la qualité et la pertinence des décisions, des arguments, bref de la politique de gouvernance telle expliquée dans une approche pédagogique avec des exemples précis et des projections qui ne souffrent d’aucune ambigüité. De ces sorties médiatiques du chef de l’Etat, chacun se fera son idée, mais comme le dirait l’autre : toute querelle politicienne mise à part, le Bénin a enfin un président digne de ses attentes.

2-08-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)