Abraham Zinzindohoué : « Désormais au Bénin, si vous n'êtes pas membre d'un parti politique, vous n'avez pas la chance de faire de la politique »

Bergedor HADJIHOU 4 juin 2020

Abraham Zinzindohoué approuve la modification du code électoral. Selon l’ancien ministre de la justice, reçu sur Canal3 Bénin hier, il était question de débloquer la situation au niveau des mairies et de remettre les partis politiques au centre de l’animation de la vie politique nationale. Pour étayer d’entrée de jeu ses propos, il s’est appuyé sur l’article 5 de la constitution qui dispose que « les partis politiques concourent à l’expression du suffrage ». Le code électoral réformé s’inscrit dans cette logique en permettant à la liste majoritaire de présenter les candidats. Il s’agit de favoriser une discipline de groupe dans les formations politiques, au lieu que tout le pouvoir revienne à des individus. L’ancien président de la cour de justice de l’Uemoa pense que « Désormais au Bénin, si vous n’êtes pas membre d’un parti politique, vous n’avez pas la chance de faire de la politique ». L’homme de droit, dans la deuxième partie de son intervention va demander à l’opinion publique de se montrer compréhensive avec les partis politiques. « Les partis n’ont pas 10 ans ou 20 ans d’existence. C’est à peine 1 an et demi. Il faut avouer qu’avec des grandes formations, des gens venus d’horizons différents, ce n’est pas aussi facile en un an et demi que tout soit bien, que la discipline du parti soit comprise par tout le monde », a-t-il conclut.





Dans la même rubrique