Affaire Cnss : Les 5 ans de prison ferme maintenus pour Mètongnon

Patrice SOKEGBE 25 juin 2019

Reporté à maintes reprises, le procès de Laurent Mètongnon et ses co-accusés a connu finalement son épilogue. Après délibéré hier à Porto-Novo, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) les a condamnés à 5 ans de prison ferme. Il faut souligner que ce nouveau procès, repris par le juge Cyriaque Dossa, président de la Criet, fait suite à un premier rendu par le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou qui avait déjà retenu 5 ans de prison contre Laurent Mètongnon et ses coaccusés. Le délibéré de la Criet vient donc maintenir la même peine d’emprisonnement contre eux retenue par le Tpi de Cotonou.
Pour rappel, Laurent Mètongnon est cité dans une affaire de placement hasardeux des fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) dans une banque en difficulté dans le but selon les accusations du conseil des ministres de bénéficier de commissions occultes tirées de ce placement hasardeux. Convoqué à la brigade économique et financière (Bef) le vendredi 17 novembre 2017 pour être écouté dans un dossier de placement hasardeux des fonds de la caisse nationale de sécurité sociale, Laurent Metongnon, ancien président du conseil d’administration du Cnss était gardé à vue après une confrontation avec le Directeur général de la banque internationale du Bénin (Bibe).





Dans la même rubrique