Agression de Galiou Soglo à Avagbé : La police républicaine fait un point de la situation

Arnaud DOUMANHOUN 8 février 2021

A la faveur d’un point de presse, dimanche 7 février 2021 à Cotonou, la Police républicaine s’est prononcée sur l’agression de Galiou Soglo survenue, vendredi dernier dans le village Avagbé, commune d’Abomey-Calavi.
72 heures après la supposée fusillade de Galiou Soglo, la Police républicaine donne sa version des faits, à l’issue d’une enquête instruite par le procureur de la République près le tribunal de première instance d’Abomey-Calavi. Cette enquête a permis aux flics de se porter sur place pour faire des constations et restitutions des faits. Selon la version livrée par le porte-parole de la Police républicaine, le commissaire principal de police. Roger Tawes, la victime Galiou Soglo se rendait à sa ferme le vendredi 5 février 2021 située dans le village Avagbé, arrondissement de Kpanroun dans la commune d’Abomey-Calavi à bord d’un véhicule de marque Lexus qui aurait essuyé des coups de feu simultanément sur ses deux flancs, pendant qu’il roulait vers 20 heures dans la brousse sur une piste isolée située à 3 kilomètres environ de la voie bitumée.
Pour le haut gradé de la police, le chauffeur aurait réussi à forcer le passage et à poursuivre son chemin avant de se replier sur Cotonou à 30 kilomètres plus loin, en prenant un contournement. Le conférencier a rassuré que cette enquête a été menée avec l’appui des spécialistes de la police technique et scientifique qui sont aussi intervenus sur le véhicule. Toutefois, il a tenu à préciser que les enquêtes se poursuivent pour éclairer cette affaire qui défraie la chronique.
Galiou Soglo, ancien ministre et candidat à la présidentielle de 2021 suit des soins.





Dans la même rubrique