Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Alimi Odoun, Président du parti les Transformateurs du Bénin : « J’invite les députés à voter en l’état le nouveau code électoral »

JPEG - 59.6 ko

Aux grands maux, les grands remèdes dit-on. Les réformes pour le renforcement de la démocratie, notamment les amendements du code électoral s’imposent. C’est du moins l’avis de Alimi Odoun, qui dans un entretien exclusif a salué les innovations contenues dans le code électoral, adopté par la commission des lois, il y a une semaine. Ainsi, pour le Président du parti des Transformateurs du Bénin, contrairement à ce qui se dit dans l’opinion, ce n’est pas exagéré les 250 millions de Fcfa exigés des candidats à la présidentielle. Le triste spectacle enregistré lors de la présidentielle de 2016 avec un record de candidatures devra être conjugué au passé.
Dans le même temps, le nouveau code électoral prévoit de rehausser les cautions pour les législatives. Et ce n’est pas anodin si l’on demande aux listes de payer 200 millions de Fcfa. « C’est aussi une manière de susciter la solidarité entre les candidats d’une même liste. Quand on est vraiment organisé, à peine chacun payera 2 millions de Fcfa », a-t-il souligné. Sur un autre volet, Alimi Odoun salue l’introduction d’un quota de 15% du suffrage national avant l’obtention d’un siège. « Les députés ne sont pas élu pour aire culturelle ou ethnique. Ce sont des élus du peuple et pour conséquent, ils se doivent de mouiller le maillot partout besoin sera », a-t-il ajouté.
Avec l’exigence d’une citoyenneté exemplaire et qui promeut toutes les dispositions qui exigent que tout citoyen soit en règle avec le fisc de son pays. Le Président du parti des transformateurs du Bénin, les députés du Bmp doivent tenir droits dans leurs bottes et faire passer le code électoral en attende d’être voté : « Nous sommes en accord avec l’exigence d’une citoyenneté exemplaire et qui promeut toutes les dispositions qui exigent que tout citoyen soit en règle avec le fisc de son pays »
Le parti des transformateurs du Bénin est parfaitement d’accord avec l’exigence d’un quitus fiscal, preuve d’une citoyenneté exemplaire et qui promeut toutes les dispositions qui exigent que tout citoyen soit en règle avec le fisc de son pays. « J’invite les députés à voter en l’état le nouveau code électoral », a conclu Alimi Odoun, qui espère que les députés pourront offrir au peuple un code électoral digne du nom, qui renforce la démocratie.
Richard AKOTCHAYE

17-08-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Les vacataires sur la sellette
6-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Comme son chef, il a l’étoffe d’un réformateur. Depuis qu’il tient les rênes du ministère de l’enseignement secondaire, technique et de la formation (...) Lire  

Tribune verte : Adieu sublimes lacs !
6-12-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Editorial : Jeunes engagés contre corruption (...)
6-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Talon change les paradigmes
5-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Estonie pour plus de Tic (...)
4-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Il s’appelait Gaston Azoua
4-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2970

Financement numérique : Aurelie Adam Zoumarou parmi les 6 (...)
7-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Lancée le jeudi 29 novembre dernier par le Secrétaire général de l’Onu, António Guterres, l’équipe spéciale est chargée (...)  

Projet de budget du ministère des affaires étrangères et de la (...)
7-12-2018, Karim O. ANONRIN
Le Ministre béninois des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, était ce jeudi 6 décembre 2018 (...)  

Présentation du projet de budget du ministère de l’énergie : Dona (...)
7-12-2018, Karim O. ANONRIN
Le ministère de l’énergie a élaboré pour le compte de l’année 2019, un projet de budget de 53, 5 milliards de Fcfa pour (...)  

Congrès constitutif du Bloc Républicain : Parakou sous les feux de (...)
7-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Le grand jour se lèvera demain. Ce samedi 8 décembre à Parakou, une messe politique inédite se tiendra à la place Bio (...)