Appartenance du Cds-Finagnon au bloc progressiste : La jeunesse de Ouinhi apporte son soutien à l'honorable Aké Natondé

La rédaction 30 juillet 2018

Le centre des jeunes et loisirs de Ouinhi a abrité le samedi 28 juillet 2018 la conférence de la jeunesse de Ouinhi. Une activité politique qui se tient une semaine après la sortie du bloc progressiste qui soutient les actions du Président de la république Patrice Talon, et dont est membre le parti Cds-Finagnon. À cette occasion, les jeunes de Ouinhi, par la voix de Honoré Fawanou, ont réitéré leur soutien au président du Cds-Finagnon, l’honorable Aké Natondé.
En présence des sages, dignitaires, chefs religieux et autorités politico administratives, les jeunes de Ouinhi ont dit "Non" à l’ingratitude des arrivistes.. "Cette conférence est une réponse au complot organisé par quelques jeunes de la diaspora contre la jeunesse à la base ", a laissé entendre Honoré Fawanou. "La goutte d’eau qui a débordé le vase est la création d’un prétendu mouvement politique au nom de la jeunesse sans faire recours à cette vraie jeunesse. C’est pourquoi nous avons choisi de monter au créneau pour dire non à la trahison, non à l’ingratitude, non à la politique de la transhumance et non à la création d’un mouvement politique alimentaire à l’heure où le Cds-Finagnon, notre parti est engagé dans une logique de regroupement avec d’autres forces politiques", a-t-il ajouté. A travers cette sortie, il réitère le soutien des jeunes au député Aké Natondé. Pour finir, la jeunesse a invité l’honorable Aké Natondé à ne pas s’inquiéter et à considérer que la bague de l’alliance, signe de leur union est encore à leurs doigts. Pour sa part, le représentant du président Aké Natondé et coordonnateur communal Ouinhi du parti Cds-Finagnon, Henri Azonningbo a remercié les jeunes pour leur engagement et surtout pour leur message de soutien à l’endroit de leur leader. Aussi les a-t-il rassurés de transmettre fidèlement leurs messages au président Aké Natondé.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique