Appropriation du Pta 2018 du Mpmepe : Modeste Kérékou mise sur les Pme pour lutter contre le chômage

Fulbert ADJIMEHOSSOU 6 mars 2018

Face au taux de chômage et de sous-emploi élevé, le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi des Jeunes (Mpmepe met les bouchées doubles. Réunis en atelier le jeudi dernier, les cadres de ce ministère ont passé en revue le Plan de travail annuel 2017 et pris connaissance des actions à mettre en œuvre en 2018. A l’occasion, le Directeur de la Programmation et de la Prospective Gabin Sogbadji, a présenté les taux d’exécution du Pta 2017 par les structures de ce ministère créé en octobre dernier à partir de trois différents départements ministériels. Il a mis l’accent sur les actions mises en œuvre pour dynamiser les secteurs PME, emploi et artisanat. Il s’agit entre autres du financement de 50 Pme et de 500 entreprises portées par les jeunes, l’élaboration des emplois de proximité, le renforcement des capacités managériales des PME/PMI, la mise en œuvre du Projet emploi des jeunes, et l’organisation du salon national de l’artisanat du Bénin. En procédant à l’ouverture de l’atelier d’appropriation du Pta 2018, le Ministre Modeste Kérékou a rappelé l’engagement du Chef de l’Etat à relancer l’économie béninoise à travers le développement des Pme. « Le chef de l’Etat, en décidant de dédier un ministère à ces secteurs, traduit sa volonté de placer les PME au cœur du développement économique en ce sens qu’ils constituent dans tous les pays, un moteur de croissance », a-t-il souligné. Les crédits alloués au Mpmepe pour l’exercice 2018 s’élèvent à plus de 15, 7 milliards Cfa. Modeste Kérékou a appelé les cadres du Ministère à plus d’innovations pour l’atteinte des indicateurs fixés dans le Pta 2018. « Notre rôle sera d’accompagner les entreprises à créer des emplois. C’est notre seul moyen de lutter contre le chômage et les sous emplois. Je sais que des actions concrètes sont prévues dans le Pta 2018 », a-t-il ajouté. Des lettres de missions seront remises dans les prochains jours aux gestionnaires de crédit.





Dans la même rubrique