Assainissement des villes et appui à la riposte contre la Covid-19 : Le Bénin décroche deux financements de 91,7 milliards

Fulbert ADJIMEHOSSOU 21 mai 2021

Du financement pour des villes résilientes. Le Gouvernement vient d’en décrocher auprès de la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Et ce, en même temps qu’un autre sur « riposte sanitaire contre la Covid-19 ». Il s’agit de 72,1 milliards de FCFA pour le Projet d’Assainissement pluvial des villes du Bénin et 19,6 milliards de FCFA en soutien à la stratégie de riposte sanitaire à la crise de la Covid-19. Au total 91,7 milliards, soit environ 140 millions d’euros alloués par la BEI. La signature des contrats a eu lieu hier en présence de trois membres du gouvernement béninois, l’Ambassadrice, Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne puis en visioconférence avec la Directrice des opérations internationales de la Cheffe d’unité Afrique de l’Ouest de la Direction générale des partenariats internationaux de la Commission Européenne. A l’occasion, le Ministre du Cadre de vie et du Développement Durable José Tonato a précisé que l’appui pour le Projet d’Assainissement pluvial des villes du Bénin contribuera à la viabilisation des régions économiques et zones de forte concentration humaine, à travers l’amélioration du système d’assainissement pluvial de huit villes secondaires que sont : Porto-Novo, Abomey-Calavi, Sèmè-Podji, Ouidah, Abomey, Bohicon, Parakou et Natitingou. Pour sa part, le Ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a souligné que la contribution à la riposte contre la Covid-19 est un soutien à la réponse d’urgence face à la crise sanitaire puis permettra des interventions de préparation aux pandémies à moyen terme. À en croire Francesca Di Mauro, la Cheffe d’unité Afrique de l’Ouest de la Direction générale des partenariats internationaux de la Commission Européenne et lpa Cheffe de délégation de l’Union Européenne au Bénin, l’Europe reste disponible à accompagner les initiatives de développement du Bénin. Au nom du gouvernement béninois, le Ministre de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni a pris l’engagement de l’utilisation à bonne gestion de ces ressources tout en espérant d’autres appuis pour le Bénin.





Dans la même rubrique