Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Atelier de validation du Cosop : Le partenariat Bénin-Fida tracé pour 2018-2022

JPEG - 306.5 ko

Le cadre de partenariat stratégique entre le gouvernement béninois et le Fida pour la période 2018-2022 est désormais défini. Dénommée "Programme d’options stratégiques pays (Cosop 2018-2022), ce document a été validé hier dans les locaux de Golden Tulip hôtel à Cotonou en présence des acteurs concernés. A en croire Victorin Yaovi Edé, Directeur du financement du développement, ce quatrième document qui fixe le cadre de coopération entre le Bénin et le Fida a été élaboré de concert avec tous les acteurs concernés. « Le processus d’élaboration du nouveau cadre de coopération a été lancé en février 2017, suivi le 10 mars 2017 de la mise en place d’un comité de pilotage impliquant toutes les parties prenantes à savoir les ministères concernés, la société civile, les organisations des producteurs agricoles et le secteur privé. Un atelier de réflexion et de définition des orientations du Fida pour la période sous revue a été organisé les 23 et 24 mars 2017. Les produits de cet atelier ont permis l’élaboration d’un document initial, cadre de gestion des résultats, qui a servi de base pour l’élaboration du Cosop 2018-2022 », a-t-il précisé. Il a ensuite rassuré que ce document cadre avec les objectifs du Programme d’actions du gouvernement grâce au travail d’expertise d’un groupe restreint de cadres avertis. « Le Fida, dans son objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté rurale, à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et au renforcement de la résilience des vulnérables ruraux est un partenaire important pour l’atteinte des priorités définies dans le Pag volet agriculture », a précisé Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat, chargé du plan et du développement. A en croire Luyaku Loko Msimpasi, représentant le Fida, cette constance intervention du Fida témoigne de la disponibilité de cette institution à accompagner le Bénin dans ses efforts pour le développement en général et celui du monde rural en particulier. « Les interventions du Fida au Bénin cadre avec la vision de l’institution qu’est la lutte contre la pauvreté en milieu rural », a-t-il ajouté. « Au regard des défis à relever, nous pouvons nourrir l’espoir d’un lendemain meilleur pour le monde rural à travers cet appui du Fida », a renchéri le ministre d’Etat chargé du plan et du développement.
Il a par ailleurs rassuré le Fida que toutes les dispisitions sont prises pour la réalisation des projets et la bonne gestion des ressources financières. « Soyez rassuré que le gouvernement a mis en place les mécanismes adéquats pour une meilleure gouvernance des projets et une gestion optimale et efficiente des ressources mises à notre disposition par les Partenaires techniques et financiers », a-t-il conclu.

30-08-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)