Audits annoncés de la gestion des mairies : Le signal d’une gouvernance responsable

Patrice SOKEGBE 20 avril 2022


Après le tirage au sort pour l’occupation des divers postes stratégiques, le gouvernement entend lancer dans les tout prochains jours, des audits internes dans les 77 communes. L’opération vise sans doute à évaluer l’existant afin de repartir sur de bonnes bases. A ce sujet, obligation est faite aux différents agents des mairies déchus de ne pas quitter le territoire pour des besoins d’enquête. De toute évidence, l’audit, loin d’être une opération de charme, va situer les responsabilités en cas de mauvaise gestion et sévir si possible. Cet outil de contrôle représente ainsi une grande force dissuasive vis-à-vis des actes de fraude fiscale, de détournement de deniers publics, de la mafia foncière et autres scandales auxquelles les communes sont exposées depuis des décennies. La récente actualité dans la commune d’Abomey-Calavi en dit long. Ce qui est certain, l’on doit s’attendre à des révélations poignantes et si possible, des sanctions. Là n’est pas le problème.
Le plus important, c’est le signal qui sera lancé à l’endroit des nouveaux responsables de l’administration locale qui, d’ores et déjà, sont conscients du contrôle rigoureux dont ils feront l’objet. Car, au bout d’un an de gestion, ils devront, à leur tour être audités. Si la loi prévoit que le maire soit déchargé de toute gestion, c’est pour éviter qu’il soit trainé devant les tribunaux en tant qu’élu du peuple. Par contre, les Secrétaires Exécutifs et les responsables administratifs fraichement sélectionnés ont une lourde responsabilité de transparence et de bonne gouvernance non seulement vis-à-vis de leurs administrés, mais également de l’Etat central.
Il est à noter que les maires des 77 communes du Bénin ont été instruits pour signer hier mardi 19 avril 2022, les arrêtés de prise de fonction des Secrétaires Exécutifs et autres responsables et les contrats de leur appartenance au personnel des mairies. Cela sous-entend que la campagne d’audits ne tardera pas à se tenir puisque les nouveaux responsables des mairies, même s’ils seront dans la continuité, auront besoin de cet état des lieux pour savoir sur quel pied danser.





Dans la même rubrique