Aurélien Agbenonci aux jeunes de Grand-Popo : « Le leadership, c’est maintenant »

Moïse DOSSOUMOU 7 février 2019

Un face-à-face entre Aurelien Agbenonci, ministre des Affaires étrangères et de la coopération et les jeunes de Grand-Popo. C’était samedi dernier. « Jeunesse, leadership et politique : quel rôle pour les progressistes de Grand Popo ?’ ». Tel est le thème qui a motivé cette discussion avec les jeunes progressistes et d’autres obédiences. Naturellement, la promotion des valeurs citoyennes et l’engagement politique n’ont pas été occultés au cours des débats. Pour Pyrrhus Tonato, président du comité d’organisation, la présente manifestation reste « une démarche inclusive de toutes les forces constitutives de l’Union progressiste. C’est une rencontre qui nous amène à nous tourner dans la même direction pour relever les défis les plus grands… »
Ouverte par une communication présentée par Alain Ayadokoun, cette conversation citoyenne a tourné autour du leadership et de l’engagement politique des jeunes. Après avoir pris notes des diverses préoccupations, Aurelien Agbenonci a félicité l’assistance pour sa prise de responsabilité autour des questions de développement. Pour ce membre actif de l’Union progressiste, c’est encore une autre démarche ’’d’assainir notre manière de faire la politique’’.
Le message du ministre aux jeunes est très clair et sans équivoque : « montrer qu’ils doivent s’engager en politique, que le leadership, ce n’est pas pour plus tard. La relève, c’est maintenant qu’il faut l’organiser ». Et lorsqu’on demande aux jeunes de s’engager en politique, poursuit-il, c’est d’avoir une mobilisation autour des idéaux qui vont permettre à ce pays de se relever. Il a recommandé aux jeunes de s’engager en s’attachant aux principes, aux valeurs qui fondent la République, en améliorant leurs aptitudes et en se formant.
Aurelien Agbenonci a montré que les reformes en cours sont essentielles à la survie de la Nation. « Lorsque le chef de l’Etat s’échine à ce que nous puissions redresser cette Nation, en changeant ce qui jusque-là ne nous a pas permis d’évoluer, c’est un engagement pour un leadership fort », a-t-il déclaré.
Pour finir, il a expliqué aux jeunes qu’ils peuvent à partir de leur environnement contribuer à redresser la situation du Bénin. Le chef de l’Etat joue déjà sa partition puisqu’il est prévu dans le Programme d’actions du gouvernement que la ville de Grand-Popo accueille des infrastructures qui vont booster son potentiel touristique.





Dans la même rubrique