Bénin : Robert Gbian se prononce après l’ouverture de la session ordinaire

Karim O. ANONRIN 16 avril 2022

Le Premier Vice-président de l’Assemblée nationale, Robert Gbian s’est prononcé hier sur quelques sujets d’actualité relatifs au Parlement, à la cherté de vie et aux mesures d’accompagnement des populations prises par le gouvernement et sur le Recensement administratif à vocation d’identification de la population (RAVIP) et surtout sur le message du président de l’Assemblée nationale à l’issue de l’ouverture solennelle de la première session ordinaire de l’institution pour le compte de l’année 2022.

(Lire ci-dessous quelques extraits de sa déclaration)
Impressions par rapport au discours du président de l’Assemblée nationale
« … Comme à l’accoutumée, le président de l’Assemblée nationale a délivré un discours qui tient compte de la situation socio-économique du pays. Dans ce discours, il a annoncé ce qui va se passer pendant les trois prochains mois. Ce sera une session très sollicitée parce que nous avons une pile de projets de lois, de propositions de loi, de pétitions et de questions au gouvernement à étudier et à examiner. Nous avons donc du travail. Il a également parlé des conditions de vie très précaires des populations béninoises et même du monde entier à cause des conséquences du COVID-19 et aujourd’hui de la guerre en Ukraine. Nous travaillerons au cours de cette première session ordinaire de l’année dans des conditions difficiles. Je dois dire que les lois que nous allons prendre sont des lois qui vont aider à améliorer le développement de notre pays, des lois qui vont aussi aider le gouvernement dans ses actions. L’autre chose est que ce discours était court, mais avec un contenu qui englobe tout et présente l’essentiel de l’actualité… »

Les mesures du gouvernement contre la cherté de la vie
« ...Le président de l’Assemblée nationale a particulièrement évoqué la cherté de la vie et des mesures d’accompagnement des populations prises par le gouvernement. C’est le lieu pour moi de féliciter le gouvernement pour ces mesures prises pour atténuer la souffrance des populations. La preuve est que ce sont 80 milliards Fcfa qui ont été injectés pour la subvention de certains produits de première nécessité… »

Appel à l’enrôlement dans le cadre du RAVIP
« Je voudrais enfin profiter de cette occasion que vous m’offrez pour remercier le gouvernement et surtout l’Agence nationale d’identification des personnes (ANIP) pour la prorogation du délai de l’opération de régularisation des résidus pour l’inscription sur la Liste électorale informatisée (LEI) dans le cadre de l’enrôlement au Recensement administratif à vocation d’identification de la population (RAVIP). Effectivement, sur le terrain, le constat est qu’il y a un peu d’affluence au niveau des bureaux d’arrondissements parce que nos populations attendent les derniers jours pour sortir. Je remercie donc l’ANIP qui a prorogé le délai jusqu’au 22 avril au lieu du 16 avril comme prévu. Nous avons donc environ une semaine de rallonge. J’invite donc mes concitoyennes et concitoyens à profiter de cette énième opportunité pour aller se faire enrôler parce que le RAVIP est une nécessité vitale pour tous les Béninoises et Béninois. Sans le RAVIP, vous ne pouvez pas bénéficier de certaines pièces administratives et même être inscrits sur la Liste électorale informatisée (LEI)... »





Dans la même rubrique