Budget de l'Assemblée nationale gestion 2021 : 17.078.749.880 FCFA contre 13.928.749.880 FCFA en 2020

Karim O. ANONRIN 4 septembre 2020

Les députés à l’Assemblée nationale, 8ème législature ont adopté ce jeudi 3 septembre 2020 en séance plénière, le budget de l’institution pour l’exercice 2021. Ceci, conformément aux dispositions des articles 149, 150, 151 du règlement intérieur du Parlement. Il s’agit d’un budget qui s’élève à 17.078.749.880 FCFA contre 13.928.749.880 FCFA en 2020 soit une augmentation de 3.150.000.000 FCFA équivalant à un taux d’accroissement de 22.62%. Dans la présentation du document à la plénière avec l’appui du Premier Questeur, Boniface Yèhouétomè et du Deuxième Questeur, André Okounlola Biaou, le président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou, a fait le point de l’exécution du budget 2020 à la date du 30 juin 2020. C’est ainsi qu’il a laissé entendre ce taux est de 49,29%.

Pourquoi l’accroissement de 22,62% du montant du budget 2021 ? .
De 13.928.749.880 FCFA en 2020, le budget de l’Assemblée nationale est passé à 17.078.749.880 FCFA pour l’exercice 2021. Sans aucun doute, cette augmentation qui est estimée à 22,62% ne devrait laisser personne indifférent. D’ailleurs, le président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou aussi bien que les deux Questeurs ont pris le soin d’expliquer à leurs collègues députés les raisons de cette augmentation. A en croire leurs dires, l’augmentation est la conséquence de l’accroissement des dépenses du personnel ; c’est-à-dire que les nouveaux responsables du Parlement ont tout fait pour satisfaire certaines doléances des agents comme le paiement des moins perçus sur salaire du fait des avancements et reclassements non payés depuis 2017, le renouvellement du mobilier et les acquisitions de véhicules pour certains responsables politico-administratifs puis le démarrage des travaux de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale. Parlant des dépenses du personnel, le Premier Questeur, Boniface Yèhouètomè, a précisé qu’avec le nouveau Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, de nouveaux postes ont été créés avec une incidence financières. Par ailleurs, le budget en question prend en compte le payement d’une somme de 2.500.000.000 Fcfa représentant la première part du prêt à rembourser en 2021 pour la construction du siège de l’Assemblée nationale dont le montant global est de 25 milliards Fcfa déjà disponible.

Les précisions du Premier Questeur, Boniface Yèhouètomè
« …Le Ministre des finances a envoyé à toutes les institutions, une lettre de cadrage où on devrait reconduire le même montant du budget, gestion 2020 soit 13.928.749.880 Fcfa. A votre demande (le président de l’Assemblée nationale), les deux Questeurs ont rencontré le Ministre des finances parce que nous avons opéré des réformes pour la mise en place des structures, en l’occurrence les organes de passation de marchés ; c’est-à-dire la personne responsable des marchés et ses collaborateurs, la Cellule interne de contrôle des marchés publics. Tout ceci n’était pas prévu au titre dans le budget, gestion 2020. Il fallait en tenir compte dans le budget 2021. Il y a d’importantes réformes opérées au niveau du Règlement intérieur où de nouvelles directions comme celle du service de l’information et de la communication, la Cellule d’audit interne qui a rang de direction. Ces réformes nécessitent une augmentation de charges (…) Le phénomène Covid-19 a dû être géré en 2020 avec contraintes parce que rien n’était prévu pour y faire face au niveau du budget. La prise en compte de tout ceci a engendré une petite rallonge et sur votre demande, nous avons échangé avec l’Exécutif qui a accepté nous octroyer une rallonge de 650 millions Fcfa pour tenir un tant soit peu compte de ces éléments. Donc, notre budget devrait être de 14 578.749.880 Fcfa. Toujours avec les réformes opérées, l’Assemblée nationale devant pouvoir faire des investissements et l’Exécutif ayant décidé de construire un nouveau siège pour le Parlement, il fallait commencer à prévoir dès 2021, un certain montant de 2,5 milliards Fcfa. En ajoutant ce premier paiement de crédit, le budget de l’Assemblée nationale, exercice 2021 s’élève à 17.078.749.880 Fcfa. Il faut souligner à ce niveau que l’Exécutif mettra chaque année à la disposition de l’institution, ce qu’il faut pour couvrir le crédit qui sera accordé. A propos de ce crédit, la totalité sera débloquée au cours de l’année 2021 dans un compte spécial que le Parlement va ouvrir. Il s’agira d’un compte rémunéré et le remboursement se fera sur sept ans avec l’aide de l’Exécutif… »
Propos recueillis par Karim Oscar ANONRIN





Dans la même rubrique