Budget de l’Etat 2014-Omd-Ramu-Lépi : L’Un à Kétou ce week-end pour poser son diagnostic

Angelo DOSSOUMOU 31 octobre 2013

Les députés de l’Union fait la Nation (Un) sont partis pour une fin de semaine bien chargée. Dès le vendredi jusqu’au dimanche prochain, les membres du groupe parlementaire Un se retrouvent à Kétou pour analyser les grands faits de l’actualité nationale. Il s’agira pour les parlementaires Un de mettre à profit le week-end pour réfléchir sur le contenu du budget général de l’Etat exercice 2014, les Omd, le Ramu, la Lépi et bien d’autres sujets. En somme, aucun sujet clé ne sera occulté par les têtes pensantes du plus grand regroupement de l’opposition.

Ainsi, les membres du groupe parlementaire Un présidé par l’honorable Eric Houndété, pour apporter une contribution de qualité aux débats qui se mènent ne ce moment sur certains sujets à polémique, tenteront d’harmoniser leurs points de vue. D’abord, sur le budget général de l’Etat exercice 2014, c’est les 31 milliards dégagés par le gouvernement pour booster l’emploi des jeunes qui intéresseront les députés Un. Ensuite, ils feront une étude comparée des budgets généraux de l’Etat exercice 2012 et 2013 avec l’actuel projet de budget et tireront les conclusions qui s’imposent.

L’autre sujet majeur qui concentrera les attentions des députés Un à Kétou, c’est la santé des Béninois. A cet effet, un point sera fait sur le Régime d’assurance maladie universelle (Ramu), la gratuité de la césarienne et même sur les Objectifs du millénaire pour le développement (Omd). Toujours selon l’état major de l’Un, les trois jours de conclave à Kétou seront mis à profit pour échanger avec les militants à la base et certains opérateurs économiques. C’est dire que l’Un ne fera pas de cadeau au gouvernement. Car, beaucoup de sujets seront explorés au cours de ces journées et au vu de l’actualité nationale, les questions de la Lépi, de l’investissement voire de la révision de la constitution peuvent bien figurer dans l’agenda des députés de l’opposition qui sont bien partis pour s’aguerrir afin de jouer leur partition dans l’enrichissement du débat politique au Bénin et la consolidation de notre démocratie.





Dans la même rubrique