Budget du ministère de la justice pour 2022 : Séverin Quenum opte pour la poursuite des réformes avec 21 milliards Fcfa

Karim O. ANONRIN 23 novembre 2021

Le Garde des sceaux, Ministre de la justice et de la législation, Séverin Quenum, était devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale dans le cadre de l’étude en commission de la loi des finances, exercice 2022 et plus particulièrement l’étude du projet de la même année. Après ses échanges avec les députés, le Ministre Séverin Quenum a annoncé à la presse parlementaire que son département ministériel aura besoin en 2022 de 21 milliards 439 millions Fcfa contre 20 milliards 254 millions Fcfa pour l’année 2021 pour poursuivre les nombreuses entreprises par le gouvernement depuis l’avènement du régime de la rupture. Il s’agit notamment de l’amélioration des conditions carcérales au Bénin, la construction d’infrastructures pour le secteur judiciaire, l’acquisition des équipements pour un meilleur service aux justiciables.

(Lire ci-dessous la déclaration du Ministre Séverin Quenum)
« Je viens de faire l’exercice devant la représentation nationale pour ce qui concerne le projet de budget, exercice 2022 du ministère de la justice et de la législation. Ce projet de budget s’élève à 21 milliards 439 millions Fcfa contre 20 milliards 254 millions Fcfa pour l’année 2021. Il s’agit donc d’un léger accroissement de 5,85%. Si ce budget nous est alloué, il nous permettra d’aller plus en avant dans tout ce que nous entreprenons pour l’amélioration non seulement de l’accès de nos compatriotes à la justice, mais également pour améliorer le sort des détenus de nos prisons, notamment construire de nouveaux tribunaux et renforcer le potentiel en ce qui concerne les établissements pénitenciers et surtout équiper nos services. Nous avons procédé à la dématérialisation d’un certain nombre d’activités, notamment la délivrance des actes. Nous voulons aller plus en avant pour permettre à nos concitoyens, en restant chez eux, de se faire délivrer rapidement les actes nécessaires à leur vie courante. Nous avons regardé les performances réalisées au cours de l’année 2021 et nous nous sommes rendu compte qu’avec un peu plus d’argent, nous pouvons mieux faire. Le budget du ministère de la justice et de la législation fait moins d’un pour cent du budget général de l’Etat, mais ce n’est pas le montant qui est intéressant. C’est ce que nous en faisons qui importe. Sur cette base, nous avons l’intention d’améliorer l’accès à la justice. Améliorer l’accès à la justice avec la construction de nouveaux tribunaux et également permettre la mise en œuvre rapide des procédures et des décisions par l’équipement des juridictions. Il faut recruter du personnel pour permettre le bon fonctionnement de ces institutions.
- Les réactions des députés…
…D’abord, il a été question de justifier les recommandations qui nous ont été faites l’année dernière. Nous les avons mises en œuvre. En espérant que les sous nous sont accordés, nous irons plus loin que l’année précédente… »
Propos recueillis par Karim Oscar ANONRIN





Dans la même rubrique