Budgets communautaires, de l’infrastructure de sécurité et des immobilisations Les parlementaires de la CEDEAO en atelier sur l’efficacité dans la surveillance

Karim O. ANONRIN 2 juillet 2018

Le 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété, a procédé vendredi dernier à Azalaï Hôtel de la Plage à Cotonou, à l’ouverture officielle d’un atelier de 2 jours sur l’efficacité législative dans la surveillance des budgets communautaires de la Communauté Economiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et des budgets de l’infrastructure, de la sécurité et des immobilisations. Organisé par le Parlement de la CEDEAO avec l’appui de l’Institut nigérian des études législatives et démocratiques (NILDS) et la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), ledit atelier vise à mettre les participants que sont des députés des pays membres de la CEDEAO au même niveau d’information. Dans son allocution, le président Eric Houndété, a rappelé l’importance dudit Parlement dans la sous-région. « …Le Parlement de la CEDEAO est par excellence un cadre de solidarité où la participation et la représentation de l’ensemble des populations dans le processus de prise de décision de la communauté doit être assurée… », a t-il déclaré. Plusieurs communications étaient au menu des 2 jours de travaux de l’atelier qui a connu la présence effective du président de la Commission des vérifications et des comptes publics de l’Union Africaine, Fortune Charumbira. Il s’agit entre autres de la communication sur le thème : « Les relations entre l’organe législatif et l’organe exécutif/Les dimensions politiques de la surveillance » présentée par le Sénateur nigérian, Ibrahim Mantu, la communication sur le thème : « Enjeux des relations législatives-exécutives/Les dimensions politiques de la surveillance budgétaire : Une perspective de l’organe exécutif » présentée par le ministère de l’économie du Bénin, la communication sur le thème : « Dimensions, outils et techniques de la surveillance budgétaire » présentée par le Docteur Anthony Tsepko, Expert budgétaire de l’Assemblée nationale de la Zambie.





Dans la même rubrique