Campagne électorale pendant les communales : Le gouvernement adopte le décret portant réquisition des radios et télévisions

Arnaud DOUMANHOUN 23 avril 2020

Dernier virage ! La campagne électorale dans le cadre des élections communales du 17 mai prochain se déroulera du 1er mai à zéro (00) heure au 15 mai à minuit sur l’ensemble du territoire national. En raison du contexte de la pandémie du Covid-19, le conseil des ministres a adopté hier, le décret portant réquisition des plages horaires sur les radios et télévisions. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. La campagne sera donc essentiellement médiatique et après de larges consultations la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) dans sa décision n°20-022 du 22 avril 2020 a établi la règlementation pour le bon déroulement de cette phase dans la tenue du scrutin du 17 mai prochain.
En ce qui concerne les médias, ils sont appelés à respecter strictement les textes régissant la profession. Ils doivent s’interdire la diffusion de tout élément de nature à inciter à la haine, à mettre en péril la cohésion nationale, à dénigrer ou à s’attaquer à un parti politique ou à un candidat. Aussi, seuls les organes de presse retenus par la Haac sont habilités à couvrir la campagne médiatique des élections communales de 2020. Au terme de l’article 17 de la décision de la Haac, ‘’durant la période de la campagne et en dehors de la tranche autorisée par l’institution, les comptes rendus, les publi-reportages et autres genres journalistiques sur les activités des partis politique sont proscrits’’.
En ce qui concerne les formations politiques, les enregistrements des émissions sont effectués dans les locaux des organes retenus. L’article 21 précise que la défaillance du représentant du parti à l’enregistrement des messages entraînera la perte de la tranche horaire. Mais en cas d’incident affectant la diffusion d’une partie ou de la totalité d’une émission, la Haac décide de la reprise partielle ou totale de l’émission. Dans la presse écrite, il est réservé que chaque parti en lice ait une démi-page par parution du quotidien du service public la Nation, sur son site web et celui de l’ABP pour faire paraître sa vision du développement des communes.
Il faut rappeler que selon les dispositions de l’article 3 de la décision n°20-022 du 22 avril 2020 de la Haac, les médias doivent s’interdire en cette période ‘’la diffusion de sondages d’opinion en rapport avec les élections communales’’ et la décision de la revue de presse en quelque langue que ce soit. Au dire du président de la Haac, le non-respect de cette règlementation exposerait les contrevenants à des sanctions conformément aux textes en vigueurs.





Dans la même rubrique