Capture de dividende démographique : Les conseillers communaux de Parakou et Bohicon aguerris

Isac A. YAÏ 6 septembre 2017

Après l’étape de Cotonou placée sous le leadership du ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye bio Tchané les 08 et 09 juin 2017, c’est au tour des maires des départements du Zou, des Collines, du Couffo, du Borgou et du Plateau ou de leurs représentants, et des chefs service planification et développement local de leurs communes, de prendre part aux ateliers régionaux de renforcement de capacités sur le dividende démographique.

A Parakou et à Bohicon, respectivement le 30 août et le 04 septembre 2017, des conseillers communaux ont pris part aux ateliers de renforcement de capacités sur le dividende démographique. Il s’est agi pour ces acteurs, à la lumière des communications présentées par des experts sur le sujet, d’identifier des actions prioritaires pour la capture du dividende démographique dans les communes du Bénin selon les domaines de la planification familiale, de l’éducation, de la santé, de l’économie (emploi des jeunes et des femmes), de la gouvernance, de la recherche et du suivi-évaluation.
A en croire le secrétaire général du ministère du plan et du développement, Zakaria Tassou, l’atelier vise à renforcer les connaissances des autorités communales et les amener à s’approprier les concepts de population-développement et plus spécifiquement, le dividende démographique pour une meilleure prise en compte des questions de population dans l’élaboration des Plans de développement communaux (Pdc). En effet, pour Zakaria Tassou, la dynamique démographique est à la base de plusieurs demandes sociales. Et au Bénin, l’effectif des jeunes et des adolescents est en pleine croissance et risque de s’aggraver si rien n’est fait pour réduire l’explosion démographique.
Plusieurs communications ont donc meublé cette rencontre d’échanges et de partage à savoir, ‘’ feuille de route de l’Union africaine (Ua) sur le dividende démographique ; dynamique de la population et planification du développement au Bénin ; Programme d’appui à la santé maternelle et infantile (Pasmi) ; Politique nationale de population et objectifs du développement durable ; dynamique démographique au Bénin : enjeux et défis…’’. A l’occasion, les participants ont aussi fait des observations sur l’impact de la gratuité de la césarienne sur les populations, la question du transfert des compétences, la solution écologique face à la culture du coton et l’appauvrissement des sols… et insisté sur la mise en place d’une instance de dividende démographique au niveau local. La prochaine étape sera celle de Ouidah où les maires des départements de l’Atlantique, du Littoral, du Mono et de l’Ouémé se réuniront les jeudi 07 et vendredi 08 septembre 2017.
Il faut noter qu’à Parakou, cet atelier a connu la participation des communes des départements de l’Alibori, du Borgou, de l’Atacora et de la Donga, du coordonnateur du Pasmi représentant l’Afd, du bureau local du fonds des Nations Unies pour la population/Parakou, de cadres et autres directeurs techniques de la direction générale des politiques de développement (Dgpd). Et à Bohicon, il est revenu à Rufino d’Almeida, directeur de cabinet, représentant le ministre d’Etat, chargé du plan et du développement de présider les travaux, avec le soutien de David Zinsou Towedje, maire de Zogbodomey représentant le président de l’association des communes du Bénin (Ancb).





Dans la même rubrique