Centième anniversaire de Ki-Zerbo : Un colloque en l’honneur de l’historien pour un regard nouveau sur l’histoire africaine

24 juin 2022

Un colloque est organisé au Bénin, conjointement par l’université d’Abomey-Calavi et l’Institut français du Bénin, à l’occasion du centième anniversaire de l’historien Ki-Zerbo. Débuté ce mercredi 22 juin 2022 dans l’amphithéâtre Houdégbé de l’Uac, il réunit plus de vingt personnalités du monde universitaire, venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Sénégal et de la France. Il se déroulera en série de tables rondes avec des discussions à bâtons rompus, afin de contribuer à l’émergence des points de vue et des regards nouveaux sur l’histoire de l’Afrique.

« Aux grands hommes, la patrie renaissante ». C’est par cette devise du panthéon que Prof Aliou Séidou, représentant le recteur de l’Uac, a introduit son allocution, après avoir remercié les organisateurs. A l’en croire, il paraît légitime de célébrer les dignes fils du continent africain qui, à travers leurs actions et pensées, ont contribué à « une meilleure connaissance de l’histoire africaine, de nos savoirs et nous ont rendu aux yeux du monde, notre dignité africaine ». Au-delà donc d’un simple hommage, c’est toute une histoire qui se forge, peut-on comprendre. C’est à juste titre que ce colloque riche en échanges a été organisé. Il bénéficie en effet, des conseils scientifiques du professeur Didier Houénoudé et du Docteur Arthur Vido. Selon Marc Vizy, Ambassadeur de France au Bénin, les échanges de ces deux journées permettront de remettre en lumière les exploits aussi singuliers que remarquables de l’homme qui met ses connaissances et ses recherches au service de l’histoire africaine. Il s’agira donc aussi bien de célébrer la figure historique de la légende, mais aussi de réfléchir sur son héritage, sa vision de l’Afrique et sa visibilité pour la recherche africaine afin de porter un regard nouveau sur l’histoire de l’Afrique.
Pour rappel, Joseph Ki-Zerbo est né le 21 juin 1922 au Burkina Faso. En 2022, il aurait eu 100 ans et son histoire de l’Afrique noir d’hier à demain en a 50. Compté parmi les plus grandes figures intellectuelles que l’Afrique ait connues, sa contribution à l’histoire africaine est immense. Ces célébrations redonnent donc l’occasion de revenir sur le parcours et les apports incommensurables de l’historien à l’histoire, tant par les contenus produits que par ses réflexions méthodologiques.
Faut-il noter, ce colloque dure deux jours et prendra donc fin ce jeudi 23 juin 2022 à l’Institut français du Bénin par plusieurs tables rondes.
Arsène AZIZAHO (Coll)





Dans la même rubrique