Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Choix d’un bloc de la mouvance pour les législatives de 2019 : Le Fund-Irédé de Salimane Karimou pour la poursuite des consultations

JPEG - 59.6 ko

Le mouvement politique Forces Unies pour le Nouveau Départ (Fund-Irédé) présidé par le Ministre Salimane Karimou a organisé un symposium le samedi 29 septembre 2018 sur le thème : « Fund-Irédé et la réforme du système partisan : Vers quel bloc politique ». A la fin des travaux, le Fund-Irédé, dans une déclaration finale, a fait l’option de poursuivre les consultations, afin d’aboutir à la mise en place d’un creuset pouvant éviter les déchirements à l’interne. La cérémonie de lancement du symposium a connu la présence de plusieurs personnalités politiques membres du bloc Progressiste ou du bloc Dynamique Unitaire dont les députés Louis Vlavonou, Domitien Nouémou, Edmond Agoua, et Gounou Abdoulaye, la présidente du parti Congrès du Peuple pour le Progrès (Cpp), Christhelle Houndonougbo, le président du parti Mouvement Espoir du Bénin, François Abiola, et le Préfet du département du Plateau, Valère Sètonnougbo. Ce fut l’occasion pour le président du mouvement Fund-Irédé, de délivrer un message sur les valeurs de cette formation politique. « …Le Fund-Irédé, tout en restant fidèle à son leitmotiv à savoir faire la politique autrement et promouvoir l’éthique en politique, ne peut en aucun cas perdre de vue son principal défi qui reste et demeure, assurer à son Excellence le président Patrice Talon, une majorité confortable à l’Assemblée nationale au terme des élections législatives de 2019 ; afin de lui permettre de réaliser toutes les actions prévues dans son Programme d’actions du gouvernement (Pag). Le présent symposium se veut être un creuset de réflexion et de validation des modalités de la participation et de la place du Fund-Irédé au sein de l’un des deux blocs qui se construisent aujourd’hui autour du Chef de l’Etat pour la création de grands partis politiques… », a dit Salimane Karimou. Poursuivant dans le même sens, il a partagé sa vision de l’application de la nouvelle Charte des partis politiques par les partisans du président Patrice Talon. « …Ne pouvons-nous pas faire mieux en nous mettant ensemble dans un même bloc si tant est que nous partageons la philosophie qui sous-tend la réforme du système partisan dans notre pays ? L’édification d’un Etat-Nation qui passe par la consolidation de l’unité nationale doit être au-dessus de nos intérêts personnels. Avons-nous conscience des risques d’exclusion et de conflits fratricides pouvant déboucher sur l’émiettement des voix (…) Notre leader, le président Patrice Talon, a besoin d’une unité dans la diversité pour lui garantir de solides bases pour la réalisation de ses actions, toutes choses indispensables pour le développement de notre pays (…) Le Fund-Irédé a décidé d’organiser ce symposium qui vise à assurer à chacun et à tous une meilleure appropriation du contenu de la réforme du système partisan dans notre pays, examiner les tenants et les aboutissants de cette réforme en union avec ses objectifs… », a ajouté Salimane Karimou.

Symposium des Forces Unies pour le Nouveau Départ (FUND-Irédé)
Déclaration finale

- Considérant les concertations politiques ayant abouti à la constitution de deux blocs (Dynamique Unitaire et Progressiste), une avancée notable face à la multitude des partis politiques ;
- Considérant la subsistance des remous en dépit du consensus provisoire sur les deux blocs politiques ;
-Considérant le souci permanent des FUND-Irédé d’éviter les conflits fratricides et l’émiettement des vois ;
-Considérant les résultats des travaux du symposium ;
Le FUND-Irédé soucieux du rassemblement pouvant aboutir à l’unité dans la diversité, a fait l’option de poursuivre les consultations ; afin d’aboutir à la mise en place d’un creuset pouvant éviter les déchirements à l’interne.
En conséquence, les FUND-Irédé ne sauraient choisir d’appartenir pour l’instant à tel ou tel autre bloc, mais profite de l’occasion pour réitérer son soutien indéfectible aux actions du gouvernement et s’engagent à occuper constamment le terrain ; afin d’élargir ses bases de militants.
Les délégués au symposium donnent mandat au Bureau Exécutif des FUND-Irédé à prendre la décision d’affiliation à un bloc politique au moment opportun.
Fait à Sakété, le 29 septembre 2018
Ont signé :
Les membres du Bureau Exécutif, les délégués venus des vingt-neuf arrondissements de toutes les Communes du Plateau, et ceux de Porto-Novo et de Cotonou.

1er-10-2018, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législatives d’avril 2019 :La Céna dévoile les modalités de (...)
19-02-2019, Fulbert ADJIMEHOSSOU
A 72 heures du démarrage de la réception des dossiers de candidature à l’élection du 28 avril 2019, la Commission (...)  

Ecouté hier par la brigade financière : Modeste Toboula convoqué (...)
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Il a passé toute la journée d’hier à la brigade financière. Ecouté dans une affaire domaniale, le préfet du Littoral a (...)  

Assemblée nationale : La deuxième session extraordinaire renvoyée (...)
19-02-2019, Karim O. ANONRIN
La deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale convoquée pour hier 18 février 2019 n’a pu être ouverte (...)  

Promotion de la bonne gouvernance : Social Watch engagée pour la (...)
19-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Dans son combat pour la promotion de la bonne gouvernance, Social Watch Bénin se fixe un autre défi à relever : celui (...)