Communales de mai 2020 : Sica Yolande Francisco, la perle qui mérite mieux !

Patrice SOKEGBE 25 mai 2020

Les élections communales du dimanche 17 mai 2020 ont consacré la victoire des grosses pointures de l’Union Progressiste dans la commune de Ouidah, et Sica Yolande Francisco en a été l’une des principaux pionniers. Très avertie, et répondant à l’appel lancé par le Président Bruno Amoussou lors de la conférence des cadres du Parti en Janvier, telle une précurseuse, elle a pris plusieurs longueurs d’avance sur ses adversaires politiques, et même ses partenaires de lutte. Avec son bâton de pèlerin, l’amazone s’est mise à sillonner toutes les contrées et hameaux de Ouidah pour mobiliser les populations afin de leur expliquer la mission et la vision de l’Union progressiste. Même en ces moments de la pandémie du Coronavirus, Sica Yolande Francisco n’a pas fléchi un seul instant. Elle s’est donnée corps et âme pour voir l’Union Progressiste triompher dans tous les arrondissements de Ouidah. Jeunes gens, femmes, hommes et personnes du 3ème âge ont cru en son projet et au rayonnement de la cité historique de Gléxwé. L’enjeu était donc de taille. Mais il fallait des gladiateurs de la trempe de Sica Yolande Francisco pour marquer l’histoire de la commune de Ouidah d’une empreinte particulière et novatrice. Au lendemain des élections, les fruits auront tenu la promesse des fleurs, et les faits ont montré qu’elle mérite pleinement sa place dans le conseil communal, voire au-delà. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la dame de fer s’est donné toutes les chances de remporter cette élection annoncée fastidieuse, vu le contexte sanitaire qui court.
C’est donc une hérésie que de penser que la victoire aux élections communales à Ouidah était le fruit des efforts d’un groupuscule qui le revendique. L’opinion publique aussi saura témoigner de la perspicacité et de la pertinence des actions de chaque protagoniste. Concernant l’Amazone de Hèhounli, elle s’est remarquablement démarquée à travers une redoutable et efficace campagne médiatique pour faire bouger les lignes.
Au lendemain des élections il ne serait surprenant que des acteurs de dernière heure sans le moindre remords, viennent s’arroger la paternité de cette victoire comme s’ils en ont été les réels instigateurs. Il faut donc parfois savoir reconnaître à chacun son mérite.
Il faut enfin saluer de façon toute particulière les responsables de la coordination UP de Ouidah à savoir L’Honorable Gbèblodo Mathieu Adjovi ainsi que Général Mathias Adjou Moumouni qui ont su de mains de maîtres, coordonner toutes les équipes pour aboutir à l’élection de ce dimanche 17 mai dernier. Une reconnaissance particulière est à adresser aux populations de Ouidah en Général et celles du 3ème arrondissement en particulier, notamment tous les Chefs quartiers ainsi que les dignitaires de ces 8 quartiers.





Dans la même rubrique