Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Commune d’Abomey-Calavi : La situation se complique pour le Ca Germain Cadja Dodo

JPEG - 283 ko

Accusé de mauvaise gestion dans les affaires courantes, le Chef d’arrondissement de Godomey Germain Cadja Dodo est depuis hier gardé à l’Ex Brigade Economique et Financière. Il y a été convoqué après être écouté par le maire de la Commune d’Abomey-Calavi, Georges Bada. C’est donc le début d’un processus qui pourra voir le mis en cause présenté au Procureur de la République si les faits sont avérés. Suspendu de ses fonctions de Chef d’arrondissement le mercredi dernier par le maire Georges Bada, le Ca Germain Cadja Dodo risque alors gros. La décision a été entérinée par le préfet du département de l’Atlantique, Jean Claude Codjia. Selon les dispositions de l’article 32 de la loi n°2013-05 du 27 mai 2013 sur le fonctionnement des unités administratives locales en République du Bénin : ‘’le chef d’arrondissement peut être révoqué de ses fonctions pour fautes lourdes. La faute lourde est constatée par le maire qui après avis du conseil communal ou municipal prononce la suspension de l’intéressé et en dresse un rapport au préfet dans les huit (8) jours qui suivent’’. L’article 34 de la même loi précise que « La suspension d’un chef d’arrondissement a lieu par arrêté du maire après délibération du conseil communal et la révocation par arrêté préfectoral ». Cette suspension ne peut excéder deux (2) mois. Car, passé ce délai, le Ca suspendu est rétabli d’office dans ses fonctions.

29-06-2018, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
La polémique n’a jamais été aussi forte. L’article 242 du code électoral relatif à l’attribution des sièges aux législatives est diversement interprété (...) Lire  

Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture (...)
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législative 2019 : La Cena éclaire les partis sur l’application de (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Le brouillard se dissipe. Les partis politiques sont fixés. Chargée de la publication des grandes tendances des (...)  

Echanges à la Cena : Les préoccupations des partis à 8 jours du (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Inquiets. Les nerfs sont tendus. Les visages loin d’être sereins. La rencontre initiée par la Commission électorale (...)  

Clôture de la 1ère session extraordinaire parlementaire 2019 : La (...)
12-02-2019, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé ce lundi 11 février 2019 à la clôture de la (...)  

Taxe à l’importation de l’Union Africaine : enjeux d’une autonomie (...)
12-02-2019, La rédaction
Actuellement, le fonctionnement de l’Union africaine (UA) est financé à 80 % par des fonds extérieurs, en provenance (...)