Commune d’Abomey-Calavi : La situation se complique pour le Ca Germain Cadja Dodo

La rédaction 29 juin 2018

Accusé de mauvaise gestion dans les affaires courantes, le Chef d’arrondissement de Godomey Germain Cadja Dodo est depuis hier gardé à l’Ex Brigade Economique et Financière. Il y a été convoqué après être écouté par le maire de la Commune d’Abomey-Calavi, Georges Bada. C’est donc le début d’un processus qui pourra voir le mis en cause présenté au Procureur de la République si les faits sont avérés. Suspendu de ses fonctions de Chef d’arrondissement le mercredi dernier par le maire Georges Bada, le Ca Germain Cadja Dodo risque alors gros. La décision a été entérinée par le préfet du département de l’Atlantique, Jean Claude Codjia. Selon les dispositions de l’article 32 de la loi n°2013-05 du 27 mai 2013 sur le fonctionnement des unités administratives locales en République du Bénin : ‘’le chef d’arrondissement peut être révoqué de ses fonctions pour fautes lourdes. La faute lourde est constatée par le maire qui après avis du conseil communal ou municipal prononce la suspension de l’intéressé et en dresse un rapport au préfet dans les huit (8) jours qui suivent’’. L’article 34 de la même loi précise que « La suspension d’un chef d’arrondissement a lieu par arrêté du maire après délibération du conseil communal et la révocation par arrêté préfectoral ». Cette suspension ne peut excéder deux (2) mois. Car, passé ce délai, le Ca suspendu est rétabli d’office dans ses fonctions.





Dans la même rubrique