Commune de Toffo : Bibiane Adamazè maintient le cap sur la mobilisation des ressources

Arnaud DOUMANHOUN 31 août 2020

Vaine polémique. La commune de Toffo est enclin à une polémique suite au redéploiement d’un agent affecté au poste de secrétaire administratif à l’arrondissement de Houègbo. Deux agents étant admis au test du Centre de formation en administration locale (Cefal), il s’est alors posé la question de leur remplacement. La commune étant en sous-effectif, au point où des chefs services cumulent 3 voire 4 services, seuls les éléments d’appui du receveur auxiliaires des impôts étaient plus à même d’assurer l’intérim des partants.
Un premier nom fut proposé au maire par ses proches collaborateurs (le secrétaire général, le chef service affaires financières et mobilisation des ressources et cie). Elle requit l’avis du responsable de l’agent concerné, qui fit une autre suggestion, expliquant que cet agent était ‘’son meilleur élément en matière de mobilisation’’ et qu’à son niveau, le travail pourrait prend un coup si ce déploiement devenait effectif. Suite à cet avis, la personne suggérée par le receveur, sera nommée par l’autorité communale. D’où la polémique sur son profil officiel, Conducteur de véhicule administratif (Cva), alors même qu’il n’a juste là pas servi à ce poste et était d’ailleurs affecté à la mobilisation des ressources.
De sources dignes de foi, le recrutement d’un stagiaire devrait permettre davantage de renforcer l’intéressé dans ses nouvelles charges. Mais comme de coutume depuis peu dans la commun Toffo, la bataille politique prend chaque fois le dessus sur les enjeux de développement. Que l’arrondissement de Houègbo réclame un secrétaire au parcours irréprochable est un fait. Que la commune dispose de personnel adéquat est une autre paire de manche. Curieusement, le maire de Toffo, Bibiane Adamazè est du Bloc républicain, mais tout porte à croire que les appétits au sein des élus du parti, notamment dans le rang de ceux qui convoitaient le poste avant la décision sont toujours dévorants. Autrement, que gagnerait un conseiller du Bloc républicain, à se lancer dans une guerre de succession à l’aube du mandat ?.
Face à une extrême urgence, une solution est à portée de main, et entre deux maux le maire a choisi le moindre. Il faut rappeler que les admis au test devront démarrer leur formation ce lundi. Et la formation est à la fois théorique et pratique. Pour les 6 mois de pratique, l’agent revient à son poste. Ainsi, la première manche de cet intérim va durer 6 mois, ainsi que pour la deuxième et dernière année de formation. Il fallait donc qu’avant le départ de l’agent admis au test, qu’une passation de charge soit faite dans les meilleurs délais.
Bref, la question des ressources se pose avec acuité à Toffo, et ce fut l’un des défis pour lequel le maire Bibiane Adamazè s’est engagé. Elle fut entre autres Directrice générale de la Loterie nationale du Bénin, et détient les armes en cette matière. La cagnotte élargie, le personnel pourrait être étoffé, car le recrutement exige un payement sur ressources propres.
Les élections sont bien terminées et face à ces challenges, les conseillers tous bords confondus devraient converger leurs énergies.





Dans la même rubrique