Congrès constitutif du Parti La Lumière : Paul Kéta contrôle la 6e circonscription électorale pour Talon

La rédaction 29 janvier 2018

Porté sur les fonts baptismaux le samedi dernier, le parti La Lumière (Pll) entend se positionner comme l’une des formations les plus influentes du Bénin. Dirigé par l’opérateur économique natif de Sô-ava Kéta Paul Lokossou, le congrès constitutif du Pll a été marqué par une forte mobilisation des militants, venus de tous les horizons. Pour le Président du comité d’organisation, Fataou Amoussa, le PLL est né de la volonté des jeunes de la 6e circonscription électorale de se réunir dans un même creuset pour poser les jalons du développement de leur localité en particulier et du Bénin en général. Ces derniers entendent surtout œuvrer pour la concrétisation du Programme d’actions du Gouvernement (Pag). « Le parti La Lumière est composé de jeunes dynamiques et engagés qui soutiennent les actions du Président Patrice Talon tout en assurant la veille citoyenne pour que se réalise son Pag », a-t-il souligné. Les présidents et représentants de formations politiques qui ont effectué le déplacement de l’embarcadère d’Abomey-Calavi ont tenu à saluer l’engagement du Président du Pll Paul Kéta qu’ils ont exhorté à continuer la bataille avec courage et abnégation pour atteindre les objectifs fixés. Dans son discours d’engagement, le président Paul Kéta a martelé que Pll est une lumière qui guidera le peuple vers un lendemain meilleur. « Le parti veut veiller à une juste et équitable redistribution du revenu national, œuvrer pour la bonne gouvernance et lutter contre la corruption, la gabegie, le détournement et toutes les pratiques assimilées », a déclaré Kéta Paul Lokossou. De même, le Parti La Lumière s’engage à participer à la gestion des affaires publiques, à œuvrer pour un environnement sain et durable, défendre les intérêts des minorités et des catégories sociales les plus vulnérables et surtout conquérir le pouvoir d’État. Le Pll sera donc au rendez-vous des prochaines législatives, et entend enlever les sièges de la 6e circonscription électorale





Dans la même rubrique