Congrès extraordinaire de l’Alliance Eclaireur : L’He Agoua officialise son appartenance au Bloc progressiste

Arnaud DOUMANHOUN 5 novembre 2018

La trentaine de partis politiques, membres de l’Alliance Eclaireur que préside l’honorable Edmond Agoua s’est réunie en congrès extraordinaire, ce samedi 3 novembre dans la commune de Ouèssè, pour statuer sur la nouvelle orientation à donner à leur creuset dans un contexte où la réforme du système partisan bat son plein. « Le tissu social est déchiré, abattu, malade. Aujourd’hui, ce tissu est en train d’être guéri par le président Talon à travers la réforme du système partisan. Au cours de ce congrès, vous allez analyser les questions et enjeux de développement et décider de l’orientation à donner à notre alliance… », a déclaré l’honorable Edmond Agoua à l’ouverture du congrès. Au terme de ces assises, les diverses structures de base de l’Alliance Eclaireur ont entériné le choix de leur leader charismatique, l’honorable Edmond Agoua, celui de fusionner avec les partis et alliances de partis membres du bloc progressiste, l’une des grosses formations politiques en gestation pour le compte des partisans du régime du Nouveau départ. A en croire Sossou Houefondé, représentant du parti And du ministre Dassigli, membre du bloc progressiste, il s’est agi d’un choix rationnel et ambitieux. « L’honorable Agoua prend à cœur les enjeux de développement, c’est pour cette raison qu’il a exprimé son soutien au Programme d’actions du gouvernement du président Patrice Talon, depuis 2016.

Il a donc choisi avec le chef de l’Etat, le progrès », a-t-il déclaré. Il va sans dire que l’Alliance Eclaireur va disparaitre avec ses attributs au profit d’un puissant regroupement pour le progrès. Au dire de l’honorable Edmond Agoua, cette adhésion est un précieux gain pour le bloc progressiste. Et ce bloc qui compte désormais environ 16 ministres, 29 députés et 34 maires s’enracine davantage sur l’ensemble du territoire national. Il faut noter qu’au cours de ce congrès, les jeunes, les femmes, et autres acteurs sociopolitiques de la 10e circonscription électorale ont réaffirmé leur soutien au gouvernement du Nouveau départ.





Dans la même rubrique