Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Conseil national de Restaurer l’espoir : Azannaï opte pour l’opposition, Nobimè exclu

JPEG - 203.6 ko

« Une opposition pure, nette et claire ». C’est la position du parti Restaurer l’espoir sur l’échiquier politique national. A l’issue du Conseil national ordinaire tenu le samedi dernier à ’’Bis Hôtel’’ à Abomey, Candide Azannaï et les militants du parti ont tourné dos au Nouveau départ. Dans le communiqué final lu par le Secrétaire Général Guy Mitokpè, le Conseil national décide que le parti se positionne du côté du peuple meurtri pour animer une opposition pure, nette et constructive au régime du Nouveau départ. « Cette opposition, nous en avons les capacités intellectuelles, nous en avons les ressources, nous en avons les réseaux, nous en avons l’expérience, nous en avons l’ancienneté », a déclaré Candide Azannaï.
Ces assises placées sous le thème : ’’ Mieux s’organiser pour mieux défendre les populations ’’ ont permis aux délégués d’analyser la situation sociopolitique et économique du Bénin pour enfin aboutir à ce positionnement. Le Président du parti Restaurer l’espoir compte renforcer les capacités des membres pour une large mobilisation aux côtés des populations « marginalisées ». « Nous devons nous organiser pour l’encadrement politique des militants et populations par l’élévation de leur conscience politique, civique, républicaine et patriotique », a-t-il souhaité. Cependant, l’He Patrice Nobimè ne sera plus de ce combat. Selon le Secrétaire Général Guy Mitokpè, après analyse des prises de position à l’hémicycle de l’He Patrice Nobimè, contrairement à la ligne idéologique et politique du parti, et à la suite des interpellations et échanges sans succès, le Conseil national a décidé de son exclusion des instances du parti. Les militants, quant à eux devront patienter encore pour connaitre les raisons de la démission de l’ancien Ministre délégué à la défense du Gouvernement.

9-10-2017, Géraud AGOÏ


CHRONIQUES

En vérité : L’article 242 selon la Cena
13-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
La polémique n’a jamais été aussi forte. L’article 242 du code électoral relatif à l’attribution des sièges aux législatives est diversement interprété (...) Lire  

Editorial : Un pas vers l’identité !
13-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Tous logés à la même enseigne
12-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le faux a la peau dure !
12-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les leçons d’un procès
11-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Champ libre pour l’agriculture (...)
11-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3090

Législative 2019 : La Cena éclaire les partis sur l’application de (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Le brouillard se dissipe. Les partis politiques sont fixés. Chargée de la publication des grandes tendances des (...)  

Echanges à la Cena : Les préoccupations des partis à 8 jours du (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Inquiets. Les nerfs sont tendus. Les visages loin d’être sereins. La rencontre initiée par la Commission électorale (...)  

Clôture de la 1ère session extraordinaire parlementaire 2019 : La (...)
12-02-2019, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé ce lundi 11 février 2019 à la clôture de la (...)  

Taxe à l’importation de l’Union Africaine : enjeux d’une autonomie (...)
12-02-2019, La rédaction
Actuellement, le fonctionnement de l’Union africaine (UA) est financé à 80 % par des fonds extérieurs, en provenance (...)