Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Contrôle de l’exécution du budget, gestion 2016 de l’Assemblée nationale : Edmond Agoua élu président de la commission

JPEG - 350.7 ko

Habité par le souci d’une saine utilisation des ressources mises à la disposition de l’institution parlementaire, le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji veut davantage miser sur la transparence. C’est ce qui justifie la création, par ses soins, d’une commission spéciale et temporaire dont la mission est de contrôler la manière dont le budget a été exécuté au cours de l’année 2016.
Le 17 mai dernier, la décision signée par Adrien Houngbédji confiait cette mission à huit députés représentant chacun un groupe parlementaire. Justin Adjovi, Valère Tchobo, Edmond Agoua, Lucien Houngnibo, Janvier Yahouédéou, Patrice Nobimè, Corneille Padonou et Kingnaré Sinatoko Yarou disposent d’un délai de trente jours pour déposer le rapport de ladite commission au bureau de l’Assemblée nationale.
Les députés retenus pour ce travail ont procédé entre eux à la désignation des membres d’un bureau restreint. Au terme des conciliabules, Edmond Agoua a été choisi pour présider les travaux. Patrice Nobimè assure le secrétariat et Kingnaré Sinatoko Yarou assume les fonctions de rapporteur. Le top est donné pour que ce groupe de députés fasse tous les contrôles nécessaires sur la manière dont le budget de l’Assemblée nationale a été géré au cours de l’année 2016.
La 7ème législature donne ainsi le bon exemple en veillant à ce que l’orthodoxie financière soit de mise dans les procédures. En effet, l’Assemblée nationale qui a, entre autres, pour mission de contrôler l’action du gouvernement et de voter les lois de règlement, se doit d’être irréprochable en matière d’exécution de son budget. Le parlement fait bien de commettre des élus du peuple à cette œuvre de vérification. La quintessence de ce rapport édifiera l’opinion.

4-06-2018, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3120

Loi portant renforcement de la gouvernance publique : De (...)
22-02-2019, Karim O. ANONRIN
L’Assemblée nationale, 7ème législature, a adopté ce jeudi la Loi portant renforcement de la gouvernance publique. C’est (...)  

Démarrage de la phase de réception des candidatures : Le calme (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Silence ! C’est le maître mot dans les couloirs de la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce 21 février (...)  

Législatives 2019 : La Haac en session pour une couverture (...)
22-02-2019, La rédaction
Les conseillers de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (Haac) ont démarré le jeudi 21 février (...)  

Mise en conformité des partis Fcbe/Re/Usl : Le ministère de (...)
22-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ
Notification de non-conformité. Les partis Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Restaurer l’Espoir (Re) et (...)