Coopération Bénino-Canadienne : L’ambassadrice du Canada près le Bénin visite les réalisations du projet Idda

Arnaud DOUMANHOUN 19 décembre 2019

C’est une forte délégation avec à sa tête l’ambassadrice du Canada au Burkina-Faso et au Bénin Madame Carol McQueen qui a parcouru les réalisations du projet d’Insertion durable des diplômés du secteur agropastoral (Idda) le vendredi 6 Décembre dernier. Accompagné du secrétaire général à la coopération Mr Matthieu Rioux, ils ont visité les installations des jeunes sortis des lycées.

Au lendemain de la remise de lettre de créance au président béninois Patrice Talon, Madame l’ambassadrice du Canada près le Bénin Carol McQueen a effectué une tournée dans la zone d’Allada au Sud du Bénin en vue d’apprécier les succès et difficultés du projet d’Insertion durable des diplômés du secteur agropastoral (Idda).
Le lycée agricole de Sékou a été la première escale de la délégation conduite par l’ambassadrice du Canada près le Bénin Madame Carol McQueen. Dans cet établissement, l’hôte a eu droit à une brève présentation du projet Idda.
Selon le coordonnateur dudit projet Théodore Hounkpatin, le projet Idda constitue une réponse aux problèmes d’employabilité et d’insertion qui se posent aux finissants des Lycées techniques agricoles au terme de leur formation.
La délégation s’est également entretenue avec le chef d’exploitation sur les appuis du projet Idda au Lams. A en croire le chef d’exploitation, le projet Idda a doté le lycée d’un extracteur de jus, d’un cuiseur d’huile de palme, d’une yaourtière, des équipements d’elevage (mangeoires, abreuvoirs, clapiers modernes etc.) d’un forage. « Grâce à Idda nous avons modernisé notre production » souligne-t-il.
A la suite des échanges, la délégation a visité le forage installé par le projet Idda et qui dessert le lycée dans plusieurs domaines notamment le maraichage la pisciculture et l’élevage.
Passée cette étape, la délégation est allée à la rencontre de 6 jeunes insérés dans des domaines différents. Dans une atmosphère très sympathique et détendue, les bénéficiaires du projet Idda ont pu échanger des heures durant avec l’ambassadrice. Opportune, une jeune transformatrice de manioc en produits dérivés bénéficiaires du projet a présenté son unité de production et de transformation à la délégation. Elle a par ailleurs exprimé toute sa gratitude et émis le vœu d’obtenir d’autres accompagnements du Canada.
LA ferme avicole du président de l’association des éleveurs de la commune d’Allada, un jeune financé à hauteur de 200.000fcfa par le projet Idda pour le démarrage de son activité et ayant obtenir un financement complémentaire de trois millions a été visité. Après avoir présenté les succès et les difficultés enregistrés dans le domaine de l’élevage, Le jeune nourrit l’ambition d’accroitre sa production tout en remerciant les initiateurs du projet Idda pour tout ce que ce projet apporte aux jeunes sortis des lycées agricoles sans espoir.
Ses performances lui ont valu les félicitations du secrétaire général à la coopération Matthieu Rioux qui l’a encouragé pour les efforts fournis et surtout la valorisation de la somme de 200.000 Fcfa qui lui a été octroyée pour le sortir de la pauvreté.
Impressionnée de tout ce que produit le jeune éleveur en matière de poulet et de ses techniques de travail, l’ambassadrice n’a pas caché ses impressions et son intérêt pour cette descente aux côtés des jeunes entrepreneurs.
A travers les différentes descentes sur les fermes des femmes, Carol McQueen a, à plusieurs reprises, exprimé son admiration pour la rigueur des jeunes femmes et leur motivation à exercer leur activité. L’autorité a saisi l’occasion pour sensibiliser les jeunes à se mettre en coopérative en vue de s’auto employer durablement et d’offrir des emplois agricoles à ceux et celles qui ne peuvent pas entreprendre.
La représentante de l’Ong Apretectra Reine Bossa et le coordonnateur du projet Idda Théodore Hounkpatin ont conclu la tournée en présentant à l’ambassadrice les projets Parea et Lead comme venant renforcer les volets environnement et Egalité femme-homme du projet Idda. L’ambassadrice Carol McQueen, très heureuse de la tournée d’échanges effectuée au contact des projets financés par le Canada dans le domaine agricole a félicité toute l’équipe de coordination pour la complémentarité et les efforts fournis dans leur mise en œuvre en vue de la promotion de l’entreprenariat agricole des jeunes au Bénin.
Notons pour finir que le projet d’Insertion durable des diplômés du secteur agropastoral (Idda) est initié par la Fondation Paul Gérin La Joie et l’Ong Apretectra et financé par Affaires Mondiales Canada. C’est un projet qui vise l’insertion durable des jeunes finissants des lycées agricoles et leur contribution au développement socio-économique du Bénin
Glawdys HOUNTONDJI (Stag)





Dans la même rubrique