Coopération bilatérale : Talon-Ouattara : une complicité au service de la sous-région

Moïse DOSSOUMOU 17 janvier 2022

Ce fut un dimanche laborieux pour Patrice Talon. Ordinairement dédiée au repos et à la détente, la journée d’hier, dimanche 16 janvier 2022 fut laborieuse pour Patrice Talon et Alassane Ouattara. En effet, loin de toute oreille indiscrète, les deux chefs d’Etat ont convenu de discuter de certaines préoccupations clés. Le format de cette rencontre surprise laisse croire qu’il s’agit de sujets brûlants.
Ils auraient pu se voir un jour ouvrable ou à l’occasion d’une rencontre internationale. Ils auraient pu mettre en branle tout un dispositif solennel et protocolaire comme c’est souvent le cas lorsque deux décideurs au sommet se rencontrent. En lieu et place du branle-bas traditionnel, ils ont préféré un tête-à-tête sobre. Décontractés, les deux dirigeants ont évoqué des questions cruciales relatives notamment à la sous-région ouest-africaine. A la tête de pays membres à la fois de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Patrice Talon et Alassane Ouattara n’ont pas manqué d’évoquer le dossier Malien qui connaît des évolutions depuis les dernières sanctions prises au plan sous-régional.
En effectuant le déplacement de Abidjan, Patrice Talon n’a pas manqué de discuter des intérêts du Bénin notamment pour ce qui est des échanges commerciaux avec la Côte-d’Ivoire. Il y a à peine quelques jours, le Programme d’actions du gouvernement pour le quinquennat 2021-2026 a été lancé. Immanquablement, le chef de l’Etat à la quête de débouchés et de ressources pour la réalisation des grands projets qu’il nourrit en a soufflé mot à son vis-à-vis. Partenaires traditionnels, les deux pays renforcent ainsi leur partenariat dans la sous-région mais aussi dans le concert des nations.





Dans la même rubrique