Cour suprême du Bénin : Le personnel de l'institution rend hommage à son président sortant Ousmane Batoko

Karim O. ANONRIN 18 mars 2021

Le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko va céder dans quelques jours son fauteuil à Victor Dassi Adossou, nommé en Conseil des Ministres le mercredi 10 mars dernier. Ceci, après dix années passées à la tête de cette haute juridiction de 2011 à 2016 pour un premier mandat puis de 2016 à 2021 pour le second mandat ; une institution qui comprend la Chambre administrative, la Chambre judiciaire et la Chambre des Comptes en attendant l’installation de la Cour des comptes créée par la Constitution du 11 décembre 1990 révisée. Avant de passer les charges à son successeur dans quelques jours, le président Ousmane Batoko sera à l’honneur au siège de la Cour suprême à Porto-Novo demain vendredi 19 mars 2021. Plus précisément, ses collaborateurs ont décidé de lui rendre hommage à la faveur d’une cérémonie.
Administrateur civil à la retraite, Ousmane Batoko, est aussi un juriste de haut niveau nanti d’un Doctorat d’Etat en droit public obtenu en juin 1992 à l’Université Panthéon-Assas Paris 2, ce qui lui a d’ailleurs permis d’enseigner le droit public dans les universités publiques du Bénin. Avant d’être promu président de la Cour suprême, Ousmane Batoko siégeait déjà au sein du Conseil supérieur de la magistrature sous le régime du Général Mathieu Kérékou puis sous le régime de Boni Yayi. Mais ce n’est pas par la Cour suprême que Ousmane Batoko s’est révélé à ses compatriotes. Pendant la période révolutionnaire, l’homme fut Chef du District (Sous-préfet) de Savalou puis deux fois Ministre entre 1985 et 1990, notamment Ministre en charge de la culture, la jeunesse et les sports et Ministre de l’information et de la communication.
Dès l’avènement du renouveau démocratique au Bénin, Ousmane Batoko est encore appelé au gouvernement du président Mathieu Kérékou pour occuper le poste de Ministre en charge de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative. L’homme que ses collègues célèbreront ce vendredi 19 mars 2021 est né à Parakou dans le département du Borgou en mai 1949. Il est marié et père de famille. Il fut même membre du Conseil municipal de Parakou entre 2003 et 2008. Sur le plan international, Ousmane Batoko est le président du Conseil d’administration de l’Association africaine des hautes juridictions francophones (AA-HJF).





Dans la même rubrique