Covid-19 au Bénin : Les mesures du parlement béninois

Karim O. ANONRIN 23 mars 2020

Dans quelques jours, notamment dans la première quinzaine du mois d’avril 2020, les députés à l’Assemblée nationale, 8ème législature retrouveront le chemin du Palais des gouverneurs, siège de l’institution pour prendre part à la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2020. Ceci, conformément aux dispositions de la Constitution du Bénin. Contrairement à ce qui se faisait où la rentrée parlementaire connaît chaque année la présence des membres des corps diplomatique et consulaire accrédités au Bénin, des autorités politico-administratives de Porto-Novo et du département de l’Ouémé, des membres du gouvernement, des présidents d’institutions de la République, du haut commandement militaire, d’anciens parlementaires et des personnalités de la société civile, la cérémonie de l’ouverture solennelle de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale pour le compte de l’année 2020 se fera de manière simple sans hôte. C’est du moins ce qu’a décidé le bureau du Parlement présidé par Louis Gbèhounou Vlavonou suite à sa réunion du mercredi 18 mars 2020. Plus précisément, il s’agit de l’une des mesures prises par l’institution pour limiter ou prévenir la propagation du Covid-19 qui secoue le monde entier avec des milliers de décès depuis plusieurs semaines.

Mesures du parlement du Bénin contre le covid-19
1- mettre en place un comité de surveillance et de suivi des mesures prises par le Bureau de l’Assemblée nationale pour éviter la propagation de l’épidémie du coronavirus à l’Assemblée nationale. Ledit comité doit proposer au fur et à mesure des actions concrètes pour assurer le suivi correct des mesures définies par le Bureau ;

2- installer des dispositifs pour le lavage systématique des mains et des gels hydro-alcooliques à l’entrée du palais des gouverneurs, du secrétariat général administratif et son annexe, du cabinet et du domicile du Président de l’Assemblée nationale, des salles de réunions et d’audience et de l’hémicycle ;

3- sensibiliser et amener les députés, le personnel civil et militaire et tous autres usagers de l’Assemblée nationale à l’observance stricte des mesures d’hygiène préconisées par le comité de surveillance et de suivi ;
4- mettre à contribution les présidents des groupes parlementaires pour sensibiliser les députés au respect des mesures de prévention pour lutter contre la propagation du coronavirus ;

5- suspendre jusqu’à nouvel ordre, la cérémonie de montée des couleurs chaque lundi matin, l’organisation des séminaires et ateliers de formation, les visites pédagogiques et touristiques, les audiences et tous autres rassemblements ;
6- fermer les issues secondaires au niveau du palais des gouverneurs et du secrétariat général administratif pour mieux contrôler le flux des entrées afin de convier les usagers à observer le lavage systématique des mains ;

7- ramener de façon exceptionnelle, la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2020 au format d’une simple séance plénière pour éviter les risques de propagation du covid-19 ;
8- procéder à l’acquisition du matériel et des consommables que nécessitent les mesures prises par le Bureau.
En raison de la gravité de la situation, les Questeurs sont invités par le Bureau à prendre les dispositions urgentes et exceptionnelles qui s’imposent, en vue de la mise en œuvre par le comité de surveillance et du suivi du covid-19 des mesures précédemment indiquées.





Dans la même rubrique